recherche de Chemtob

Présentation de la recherche de Chemtob

La recherche de Chemtob et all (1), publiée en 2002, dans le Journal of Clinical Psychology, conclue que la thérapie EMDR s’est avérée être un traitement efficace pour des enfants qui souffraient de syndrome de stress post-traumatique suite à une catastrophe, et qui n’avaient pas réagi à une forme de traitement.

Il s’agit de la première étude contrôlée sur le syndrome de stress post-traumatique consécutif à une catastrophe, et de la première étude contrôlée portant sur le traitement d’enfants souffrant de syndrome de stress post-traumatique.

Chemtob et al. (2002) ont mené cet essai contrôlé randomisé pour comparer un groupe-contrôle sur liste d’attente à un groupe recevant un traitement EMDR.

L’échantillon consistait en 32 enfants de 6 à 12 ans, à Hawaï, avec un trauma de type I, qui n’avaient pas répondu à des traitements antérieurs et remplissaient encore les critères diagnostiques de l’ESPT suite à l’ouragan Iniki, trois ans plus tôt. Trois séances de thérapie ont produit une réduction significative des symptômes de dépression, d’anxiété et d’ESPT au post-traitement et à six mois de suivi.

Objectif :

  • Prise en charge d’enfants victimes de catastrophes naturelles (ouragans) et présentant des symptômes d’ESPT.
  • Méthode ABA, puis évaluation à six mois.

Méthode de prise en charge comparée et conditions expérimentales :

  • EMDR (n = 17)
  • liste d’attente  (n = 15)

Durée des sessions : 3 sessions de 40 min

Évaluations et mesures principales : RCMAS (anxiété), CRI (ESPT), CDI (dépression), Santé générale

Diminution significative des résultats pour l’ensemble des indicateurs lorsque les sujets font l’objet d’une prise en charge EMDR.

Les effets persistent dans le temps.

On notera une amélioration de la santé générale des enfants dans le temps.

Sources pour cette recherche de Chemtob :

  1. Chemtob, C.M., Nakashima, J., & Carlson, J.G. (2002). Brief-treatment for elementary school children with disaster-related PTSD : A field study. Journal of Clinical Psychology, 58, 99-112. 
  2. Tarquinio (2007) L’EMDR : une thérapie pour la prise en charge du traumatisme psychique
  3. Fleming, J. (2012). The Effectiveness of Eye Movement Desensitization and Reprocessing
    in the Treatment of Traumatized Children and Youth.Journal of EMDR Practice and Research, 6 (1), 16–26. Translated by François Mousnier-Lompré : Efficacité de l’EMDR dans le traiteme,t d’enfants et d’adolescents traumatisés.

En savoir plus :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *