recherche EMDR de Wilson

Présentation de la recherche EMDR de Wilson

La première recherche EMDR de Wilson et all (1) conclue que trois séances avec la thérapie EMDR ont produit, sur de multiples mesures, des changements cliniques significatifs chez des civils traumatisés.

Après trois séances de 90 minutes d’EMDR, 84 % des patients souffrant d’un ESPT, secondaire à un traumatisme unique, se sont améliorés.

Les résultats montrent des effets significatifs de l’EMDR sur tous les critères de mesures.

Ces effets positifs (rééducation des symptômes de l’ESPT, de dépression, d’anxiété,…) persistent dans le temps.

Des effets similaires sont ensuite retrouvés auprès des sujets de la liste d’attente.

La seconde recherche EMDR de Wilson et all (2) est un suivi réalisé 15 mois après le traitement, qui a montré que les effets positifs de traitement persistent avec 84 % de rémission du diagnostic de syndrome de stress post-traumatique

Résorption statistiquement significative pour l’ensemble des indicateurs mesurés.

Première recherche EMDR de Wilson

Objectif :

  • Évaluation des effets d’une prise en charge EMDR limitée à trois sessions thérapeutique (lors de prise en charge, en fin de parcours, puis à 90 jours)

Méthode de prise en charge comparée et conditions expérimentales :

  • EMDR (n = 40)
  • Exposition prolongée (n = 20)
  • Contrôle – Liste d’attente (n = 40)
Durée des sessions :
  • 3 sessions de 90 min
  • Après 90 jours – 3 sessions de 90 min

Évaluations et mesures principales : IES (ESPT), STAI (anxiété), SCL-90 (somatisation, dépression et anxiété)

Seconde recherche EMDR de Wilson

Objectif :

  • Étude longitudinale sur 15 mois de l’effet de l’EMDR chez des patients présentant un tableau clinique complet vs partiel d’ESPT.
  • Méthode ABA, puis évaluation à trois et 15 mois.

Méthode de prise en charge comparée et conditions expérimentales :

  • EMDR – tableau clinique complet d’ESPT (n = 32)
  • EMDR – tableau clinique partiel d’ESPT(n = 34
Durée des sessions :
  • 3 sessions de 90 min
  • 3 sessions de 90 min
Évaluations et mesures principales : IES (ESPT), STAI (anxiété), SCL-90, PTSD-I (ESPT)

Sources :

  1. Wilson, S., Becker, L.A., & Tinker, R.H. (1995). Eye movement desensitization and reprocessing (EMDR) : Treatment for psychologically traumatized individuals. Journal of Consulting and Clinical Psychology, 63, 928-937. 
  2. Wilson, S., Becker, L.A., & Tinker, R.H. (1997). Fifteen-month follow-up of eye movement desensitization and reprocessing (EMDR) treatment of post-traumatic stress disorder and psychological trauma. Journal of Consulting and Clinical Psychology, 65, 1047-1056. 
  3. Tarquinio (2007) L’EMDR : une thérapie pour la prise en charge du traumatisme psychique

En savoir plus :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *