Presse – Traumatisé par le Surf: l’ EMDR peut vous aider

Article publié sur le blog surf prévention, dans la rubrique actualités, santé, le 11 aout 2013

Le surf n’est pas une activité particulièrement dangereuse, mais son environnement fait que beaucoup d’entre nous peuvent relater des expériences stressantes voire traumatisantes.

Qu’est ce qu’un événement traumatique en surf ?
C’est un événement durant lequel on s’est vu mourir ou être gravement blessé et qui s’est traduit par une réaction de peur intense et/ou un sentiment d’impuissance. Cette expérience peut amener à développer un état de stress post-traumatique.

Qu’est ce qu’état de stress post-traumatique ?
Ce sont 3 symptômes principaux :
– la reviviscence caractérisée par des images intrusives, cauchemars, flash-back de l’événement traumatique et des réactions physiologiques et psychiques à des déclencheurs (comme retourner sur la plage du trauma, conditions de vagues similaires… );
– l’évitement des pensées, conversations, déclencheurs liés au trauma;
– l’activation neurovégétative élevée comme les troubles du sommeil, l’irritabilité ou des réactions de sursaut exagérées.

Est-il facile de guérir d’un état de stress post-traumatique ?
Oui et non.
Oui parce qu’environ les deux tiers des personnes connaissent un rétablissement spontané après quelques mois.
Non car il s’agit alors d’un trouble anxieux très tenace et difficile à traiter d’où l’intérêt de l’EMDR.

Qu’est que l’EMDR ?
C’est une psychothérapie récente, reconnue efficace et préconisée comme traitement de choix dans les états de stress post-traumatiques par la haute autorité de santé (HAS) en 2007 et l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) en 2012. Elle permet au sujet, via des stimulations bilatérales, de retraiter l’événement traumatique de manière adaptative comme si une plaie pouvait enfin cicatriser. Le mieux est d’illustrer ceci avec deux cas de surfeurs traités en juillet 2013 pour qui la thérapie a été efficace.

Etude de cas n°1

Fabien, 44 ans, est médecin urgentiste à travers le monde et donc habitué aux images traumatiques. Pourtant en 1998 il est pris dans des séries de vagues sur le spot de Cocoa en Martinique, il s’épuise, il est certain qu’il va se noyer, appelle au secours et un bodyboardeur vient alors l’assister.

Lire la suite de l’article sur le site de surf prevention

en savoir plus :