Protocole partir du bon pied

Protocole partir du bon pied

Kinowski propose un protocole partir du bon pied – ” Put your best foot forward” (2003), en 8 étapes destiné à aider les patients à accéder corporellement à source de confiance en eux.

Cyril Tarquino explique de Kinowski invite le patient à adopter la posture qui serait la sienne si le changement s’était produit et que le bien être était revenu.

Cette approche vise à faire vivre physiquement au patient ce qu’il a ressenti, ce qu’il ressent (ou aurait pu ressentir à l’époque) et ce qu’il ressentira (ou aimerait ressentir).

Étape 1 : évaluation

Question de base permettant l’identification de la problématique générale. Par exemple : “en société, je suis trop timide et réservé”.

Repérer les comportements, les cognitions, les styles qui accompagnent le problème.

Il est ensuite demandé au patient de répéter les manifestations physiques de son corps lorsque le problème est là (tension, respiration superficielle, nausées, poussées d’adrénaline…) et aussi comment il préférerait fonctionner, même si la réponse est vague, cela suffit pour poursuivre le processus.

Puis une évaluation à l’aide de deux des trois indices suivants est réalisée : SUDS, protocle standard EMDR, SUBS, une échelle de 1 à 5 sur la gravité de l’inconfort physique du corps.

Évaluation de la confiance : ” sur une échelle de 1 à 7, à combien estimez-vous la confiance dans le fait que vous pourriez fonctionner de façon optimale ?”

” Maintenant, c’est la fin de la logique des questions”

Étape 2 : position du corps

” Expérimentez la position et la posture que vous adopteriez si la solution désirée était là”

Le thérapeute ne dirige pas, mais encourage et aide à trouver la position adéquate.

De façon remarquable, le patient est capable d’utiliser ses sensations physiques et changer sa position pour “être” la solution même s’il a du mal à conceptualiser une solution

Étape 3 : scanner du corps

Stimulation bilatérales alternées lentes et courtes (4 à 9 mouvements).

L’idée est d’installer chez le patient la sensation telle qu’elle est ressentie dans ses muscles, ses articulations… jusqu’à une respiration profonde et calme.

” Que remarquez-vous ? ” “Je me sens relaxé”

et maintenant, concentrez-vous sur l’endroit de votre corps ou vous vous sentez relaxé et dites-moi à quoi ça ressemble physiquement”

Étape 4 : les 3 images

Pendant qu’il est dans cette position physique orientée vers la solution et avec le contexte de soutien thérapeutique, le patient est invité à associer librement une image à n’importe quel élément de la posture, et ceci à 3 reprises.

Les 3 images obtenues sont installées avec un processus en 3 étapes :

  1. Mettre l’accent en demandant de zoomer sur l’image et de dire ce que cela lui fait.
  2. Apprendre au patient à repérer les sensations physiques liées à l’image.
  3. Transformer l’image en un point de référence somato-sensoriel en le stockant, de façon imaginaire, quelque part dans le corps.

Étapes 5 : voyage dans l’espace intérieur

Phase de consolidation : on ajoute une cognition positive, comme dans le protocole standard.

” Je peux…” “Je suis…”

Le moteur du changement ne semble pas être le contenu manifeste, mais la réponse du corps, ce rappel des expériences de vie qui ont été investies et qui sont significatives uniquement pour la personne.

Étape 6 : exposition

Les 3 images et la cognition forment un recueil de ressources sur lequel on peut s’appuyer pour retraiter la difficulté récurrente. Pendant que le praticien effectue des stimulations bilatérales alternées, le patient centre son attention sur l’image et la cognition positive et fait revenir brièvement un des aspects du problème puis retourne vers les images et les sensations corporelles positives.

Étape 7 : projection dans le futur

Etape similaire au protocole standard.

Imaginez que cette situation se produise, le…. (jour). mettez vous dans la position qui représente le futur, pensez à vos images et aux sensations qui y sont liées, puis imaginez comment vous pourriez agir” (en effectuant les SBA)

Étape 8 : Évaluation finale

L’évaluation finale mesure l’évolution pendant la séance avec les indices utilisés au début du travail.

Sources :

En savoir plus :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *