Quelle place pour la psychologie positive dans le champ de la psychothérapie ?

Quelle place pour la psychologie positive dans le champ de la psychothérapie ?

Un article Quelle place pour la psychologie positive dans le champ de la psychothérapie ? Perspectives théoriques et empiriques, de M. Bernard, G., Zimmermann et N. Favez, publié dans Pratiques psychologiques

Résumé : Ce travail vise à exposer le courant de la psychologie positive et à présenter une tentative d’articulation entre ce courant et le champ de la pratique psychothérapeutique. Nous présenterons, dans un premier temps, les fondements de la psychologie positive et les axes principaux qui la constituent. Dans cette perspective, la théorie des émotions positives de Fredrickson et la classification des vertus et des forces de caractères de Peterson et Seligman sont exposées plus en détails. Dans un second temps et à partir des travaux récents, deux façons d’établir un pont entre psychologie positive et la psychothérapie sont discutées : (i) le développement de nouvelles stratégies thérapeutiques issues de la psychologie positive et (ii) une relecture des principaux modèles psychothérapeutiques au regard de la psychologie positive.

Extraits : À partir de la littérature actuelle, nous allons dans la suite de cet article mettre en évidence deux perspectives différentes qui tentent d’intégrer les fondements de la psychologie positive dans le champ de la psychothérapie. La première fait référence à l’élaboration de nouvelles techniques et stratégies thérapeutiques basées sur la psychologie positive, tandis que la deuxième consiste à aborder les processus à l’œuvre dans les grands axes psychothérapeutiques au regard de la psychologie positive

Lire l’article Quelle place pour la psychologie positive dans le champ de la psychothérapie ? en ligne

Source : M. Bernard et al. / Pratiques psychologiques 17 (2011) 301–313

En savoir plus :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *