Recherches francophones en EMDR en cours

Recherches francophones en EMDR en cours

Présentation de 7 projets de thèses en préparation, que nous espérons pouvoir lire prochainement.

  • Le traitement du stress post traumatique par l’EMDR
  • L’EMDR dans la prise en charge des traumatismes complexes et chroniques
  • L’EMDR, ses mécanismes sensori-moteurs et son application au coaching
  • Manifestation et échec du Traitement Adaptatif de l’Information dans la répétition du cauchemar : du « travail du sommeil » à la thérapie EMDR dans la clinique du traumatisme
  • L’EMDR dans l’évolution de la prise en charge des troubles de stress post traumatiques
  • Vers une approche intégrative des dimensions diachronique et synchronique en psychothérapie du trauma au travers des perspectives intra et interactionnelles
  • Evaluation de l’efficacité de la thérapie EMDR dans la prise en charge thérapeutique des patients victimes d’accidents du travail atteints de psychotraumatisme

N’hésitez pas à nous contacter pour compléter cette liste sur delphine@essentia.fr ou en ajoutant les informations dans les commentaires.


Recherches francophones en EMDR en coursLe traitement du stress post traumatique par l’EMDR, par Julie Delon

Projet de thèse en Psychologie, sous la direction de Guy Gimenez. en préparation à Aix-Marseille , dans le cadre de Cognition, langage, éducation (356) , en partenariat avec Laboratoire de Psychopathologie clinique, langage et subjectivité (equipe de recherche) depuis le 14-11-2013 .


Recherches-francophones-en-EMDRL’EMDR dans la prise en charge des traumatismes complexes et chroniques, par  Hélène Dellucci

Projet de thèse en Psychologie, sous la direction de Cyril Tarquinio, en préparation à l’Université de Lorraine , dans le cadre de Ecole doctorale Stanislas (Nancy-Metz) depuis le 06-11-2013.

Résumé : L’EMDR est une approche reconnue efficace en psychotraumatologie. Néanmoins, avec des patients souffrant de traumatisations complexes et chroniques, de nombreux blocages apparaissent, risquant d’entraver le travail thérapeutique et la guérison. Nous proposons, à travers cette thèse sur travaux, un certain nombre de procédés originaux, dérivant de l’EMDR et permettant de rendre cette approche plus efficace avec cette population particulière. La dimension de l’attachement est centrale dans ce travail. Un certain nombre de stratégies thérapeutiques visent spécifiquement à restaurer la capacité d’attachement sécure. Par ailleurs, une structure permettant une hiérarchie d’intervention permettra au thérapeute EMDR de s’adapter à ces patients réputés difficiles, sans se perdre. Finalement, nous développerons des pistes adressées au thérapeute, de façon à permettre à celui-ci de rester dans de bonnes conditions de travail face à ces patients qui demandent un engagement important.


Recherches francophones en EMDR en coursL’EMDR, ses mécanismes sensori-moteurs et son application au coaching, par Emmanuelle Dobbelaere

Projet de thèse en Staps : les fondements neurobiologiques, physiologiques et psychosociologiques des habiletes sportives, sous la direction de Zoi Kapoula, en préparation à Paris 5 , dans le cadre de 456 sciences du sport, de la motricité et du mouvement humain , en partenariat avec centre d’etudes de la sensorimotricite (cesem) (equipe de recherche) depuis le 11-12-2012 .


EMDR et troubles du sommeilManifestation et échec du Traitement Adaptatif de l’Information dans la répétition du cauchemar : du « travail du sommeil » à la thérapie EMDR dans la clinique du traumatisme, par Pierre Mougin

Projet de thèse en Psychologie, sous la direction de André Quadreri, en préparation à Nice , dans le cadre de Ecole doctorale Lettres, sciences humaines et sociales (Nice) depuis le 08-12-2014 .

Résumé : Du fait du traumatisme, le sommeil ne parvient plus à assurer ses fonctions de traitement de l’information. Le sujet en Etat de Stress Post Traumatique (ESPT) est victime d’insomnies et de cauchemars répétés. Cependant, dans la sémiologie de l’ESPT, le trouble du sommeil est considéré comme symptôme secondaire est résiduel. Nous étudierons de près le cauchemar en tant qu’indice d’échec du Traitement Adaptatif de l’Information (concept théorique sous-jacent à la thérapie EMDR). « La thérapie EMDR relancerait elle les fonctions que le sommeil et le rêve ne parviennent plus à assurer du fait du traumatisme ? », C’est à cette question que nous tâcherons de répondre en soumettant nos hypothèses à l’expérimentation. Définir le trouble du sommeil comme symptôme majeur nous permettrait d’élargir le champ de la clinique du traumatisme.

En savoir plus : Portrait de chercheur – Pierre Mougin et EMDR et troubles du sommeil


Recherches francophones en EMDR en coursL’EMDR dans l’évolution de la prise en charge des troubles de stress post traumatiques, par Florent Viard

Projet de thèse en Psychologie, sous la direction de André Quaderi, en préparation à Nice , dans le cadre de Ecole doctorale Lettres, sciences humaines et sociales (Nice) depuis le 20-10-2014


Recherches francophones en EMDRVers une approche intégrative des dimensions diachronique et synchronique en psychothérapie du trauma au travers des perspectives intra et interactionnelles, par Michel Silvestre

Projet de thèse en Psychologie, sous la direction de Cyril Tarquinio, en préparation à l’Université de Lorraine , dans le cadre de Ecole doctorale Stanislas (Nancy-Metz) depuis le 06-12-2013

Résumé : Cette thèse illustre dans mon parcours professionnel en développant l’articulation entre différentes théories et pratiques cliniques et psychothérapeutiques pour rendre compte du cheminement vers une approche intégrative. Cette thèse s’inscrit dans le cadre d’un parcours de collaboration professionnelle avec le professeur Cyril Tarquinio depuis de nombreuses années, autour du développement en France et au sein de l’université de Metz, de l’enseignement de l’EMDR. La première étape est celle de la perspective systémique ou l’apport de l’école de Palo Alto lors de mes deux années de stage au Mental Research Institute, après l’obtention de mon DESS, me fait découvrir la thérapie familiale paradoxale et m’ouvre le champ de cette pensée interactive. Vient ensuite l’étape du travail à l’institut de thérapie familiale de Los Angeles dirigé par le Dr. Fred Gottlieb, compagnon de route du Dr. Salvator Minuchin. C’est l’apprentissage de la thérapie familiale structurale et l’ouverture vers un contexte de travail plus large. La deuxième étape est la perspective du psychotrauma. Lors de mon retour en France j’ai dirigé le premier centre crée en France (Vivre San Violence, à Marseille) de prise en charge des auteurs de violence conjugale. La perspective systémique me servant de base théorique pour développer un modèle de traitement des auteurs, du couple et de leur famille. Les conséquences des comportements de violence, en particulier les rechutes, les flashs-backs et les difficultés à dire m’ont amené à m’intéresser à la psycho traumatologie. La pensée interactive ne me semblait plus suffisante comme modèle organisationnel. C’est la découverte de l’EMDR en 1994 et le début d’une aventure intellectuelle. La troisième étape est la perspective intégrative. Le travail avec les auteurs de violence, leur couple et leurs enfants m’a servi de base pour réfléchir et conceptualiser l’intégration entre ces deux perspectives systémiques et du psychotrauma. Comment articuler de façon cohérente ces deux paradigmes, la circularité de la perspective systémique dans la dimension synchronique et la linéarité de la perspective du psychotrauma dans la dimension diachronique. En conclusion, j’insisterai sur la richesse de cette pensée complexe intégrative « de l’un et l’autre » et non pas « de l ‘un ou l’autre » pour répondre à la complexité des situations traumatiques.


martine iracaneEvaluation de l’efficacité de la thérapie EMDR dans la prise en charge thérapeutique des patients victimes d’accidents du travail atteints de psychotraumatisme, par Martine Blanco (Iracane)

Projet de thèse en Psychologie, sous la direction de Cyril Tarquinio,

Résumé : L’accident du travail peut entrainer des conséquences psycho traumatiques ; ce thème de recherche porte sur un approfondissement théorique et clinique des facteurs impliqués dans la récupération psychologique et le retour précoce au travail. Les questionnaires élaborés destinés à ces patients, conduisent à des résultats statistiques indiquant la carence perçue d’intervention psychosociale et thérapeutique. La partie théorique montre comment l’accident du travail peut entrainer des conséquences psycho traumatiques, rompre l’équilibre psycho social et altérer la santé physique et psychique du salarié. Après avoir passé en revue les différentes approches thérapeutiques classiques du psycho traumatisme, nous consacrons un chapitre particulier à la thérapie EMDR, pour en décrire les fondements théoriques et les procédures de traitement. Une brève revue de la littérature sur le thème EMDR et accident de travail fait apparaitre son efficacité sur l’ESPT sans mise en évidence cependant, de paramètres spécifiques au contexte professionnel. Nous tenterons de prouver dans la partie clinique l’efficacité de cette approche sur l’ESPT après un AT, non seulement dans une dimension quantitative (comparaisons pré et post tests avant et après la thérapie) mais également dans une dimension qualitative et clinique qui prendrait appui à la fois sur la clinique du sujet en interaction avec la clinique du travail. En mettant par ailleurs en exergue les mécanismes mobilisés et les leviers thérapeutiques activés au cours de la thérapie nous souhaiterions montrer que l’EMDR est une vraie psychothérapie et pas une technique.

en savoir plus :

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *