Seminaire de recherche en EMDR MAM 7

Seminaire de recherche en EMDR MAM 7

Nous sommes heureux de soutenir et de vous présenter le Seminaire de recherche en EMDR MAM 7 – Eye movement doctoral research – organisé par le Centre Pierre Janet – Université de Lorraine, en collaboration avec notre Institut, les 8 et 9 septembre 2018, à Metz.

L’objectif de cette 7e rencontre européenne des doctorants travaillant dans le champ
de la thérapie EMDR sera cette année encore de permettre un échange entre les
chercheurs et de situer le développement des nouvelles problématiques dans ce
domaine.

Depuis plusieurs années maintenant ce séminaire permet la présentation de travaux
originaux qui aux niveaux européen et national sont engagés dans les différents
laboratoires. C’est là le signe d’une dynamique encourageante qu’il convient
d’accompagner et de promouvoir.

Ce séminaire permettra la rencontre entre des jeunes chercheurs et des praticiens
chevronnés dans le domaine de la psychothérapie EMDR. En effet, le séminaire MAM
n’est pas qu’un rendez-vous académique où les universitaires se replient sur eux-même.
Il est devenu bien au contraire un rendez-vous important entre les psychothérapeutes de
terrain confrontés à une clinique de plus en plus compliquée et des chercheurs qui tentent
de comprendre au mieux ce qui se joue lorsque le protocole EMDR est mis en oeuvre.
Des questions théoriques, des question cliniques et des questions épistémologiques
sont autant de dimensions qui sont généralement au coeur des échanges.

Rappelons enfin que le séminaire MAM est ouvert aux professionnels qui trouvent là
une occasion inédite d’accéder à l’état des connaissances académiques et cliniques
dans un contexte d’échange constructif et pragmatique.

Au programme

Sont notamment prévus les interventions suivantes :

  • Prise en charge EMDR : une réponse pour la prise en charge des malades du cancer – Pr. Cyril Tarquinio (Université de Lorraine – France)
  • EMDR en groupe chez les enfants : l’étude sur l’explosion des mines en Turquie – Berfin Bozkurt M.A, Deniz Tan M.A, Dr. Ümran Korkmazlar Ph.D. (Université d’Istanbul – Turquie)
  • Douleur et EMDR : quelles directions pour la recherche et la pratique ? – Marie Jo Brennsthul (Université de Lorraine – France)
  • Que nous apprend l’EMDR sur la fonction de l’imaginaire dans les processus psychiques ? – Pascale Amara (Psychologue, Superviseur EMDR Europe)
  • La nécessité de concepts théoriques clairs : dissociation, partie dissociative, état du moi, mémoire traumatique … De quoi parle-t-on ? – Olivier Piedfort (Psychologue FSP, Superviseur EMDR Europe, Lausanne – Suisse)
  • Répression des pleurs du tout-petit et développement de l’attachement : trauma relationnel précoce simple ou naissance d’un premier état dissociatif – Eric Binet (Psychologue clinicien, Université Paris 5 – France)
  • Troubles anxio-dépressifs et approches complémentaires à l’EMDR : la place de la psychothérapie, de l’aromathérapie et de l’homéopathie. Rachid Soulimani (Université de Lorraine – France)
  • Utilité des mouvements oculaires dans le travail sur les ressources en EMDR – Emmanuelle Dobbelaere (CNRS, Université Paris 5 – France)
  • Les scénarii réparateurs des amnésies traumatiques par EMDR – Evelyne Josse (Psychologue, Université de Lorraine – France)
  • Quand le sommeil ne suffit plus : études des mécanismes d’actions de l’EMDR – Pierre Mougin (Université de Nice Sophia Antipolis – France)
  • Le tissage cognitif dans la structure communicationnelle de la phase 4 de la psychothérapie EMDR – Nathalie Steffens (Psychologue, Université de Lorraine – France)
  • Le rôle des variations standard dans l’évolution de la thérapie EMDR : d’une conception mécanistique à une vision organique – Jenny Ann Rydberg (Psychologue, Superviseur EMDR Europe, Université de Lorraine – France)
  • Effet de la modulation du sommeil REM par la prazosine et la thérapie EMDR sur le métabolisme cérébral dans l’état de stress post-traumatique – Pierre-François Rousseau (Institut des Neurosciences de la Timone, Université d’Aix-Marseille – France)
  • Des théories de la dissociation aux perspectives de recherche à venir nécessaires – Hélène Dellucci (Psychologue, Université de Lorraine, Institut français d’EMDR – France)
  • Et s’il suffisait de ne rien faire ? – Joannic Masson (Université de Picardie – France)
  • Protection and risk factors for child and family wellness : the contribution of attachment theory and methods – Laura Vismara (University of Cagliari – Italie)
  • PTSD and Cerebellum: a neurobiological model of EMDR therapy – Thomas Borsatto (University of Milan Bicocca – Italy)

et une conférence grand public ” Souffrance dans la famille et attachement, conséquences thérapeutiques, de Michel Delage (Psychiatre – France)

En savoir plus

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *