Archives par étiquette : Dossier EMDR et stabilisation

exercice pour reconnaitre nos ressources

exercice pour reconnaitre nos ressources

Olivier Piedfort-Marin et Luise Reddemann proposent un exercice pour reconnaitre nos ressources dans le livre Psychothérapie des traumatismes complexes, publié chez Satas – Le Germe


Nous allons présenter un exercice qui peut aider les patients et patientes à poser leur regard sur leurs ressources, en commençant par les plus basiques auxquelles on ne pense pas toujours, à tort. Il s’agit de l’exercice pour reconnaître nos ressources. Beaucoup de personnes qui font ces exercices sont étonnées à quel point des capacités déjà présentes peuvent vraiment les aider. Néanmoins elles pensaient que ce devait être quelque chose de spécial qui les aideraient. Par exemple, une patiente était d’avis qu’elle avait de bonnes capacités de réflexion et elle voulait donc, pour changer, danser son problème plutôt que d’y penser. Cela peut faire sourire à première vue, maison a apprit plus tard que cela l’avait beaucoup aidée.

Exercice pour reconnaître nos ressources

Écrivez s’il vous plaît tout ce que vous pouvez faire. Ecrivez aussi des choses qui sont pour vous «normales», par exemple lire, écrire, compter, etc. parce que finalement toutes ces choses ne vont pas de soi. Il y a par exemple en France deux millions et demi d’illettrés. Les choses que nous maîtrisons dans le quotidien, on peut les utiliser comme des ressources. Ensuite s’il vous plaît, soulignez tout ce que vous pouvez taire facilement. Maintenant prenez un problème actuel et observez-le en vous posant la question suivante : est-ce que une ou plusieurs des capacités que vous avez sur la liste peut vous être utile pour résoudre ce problème ?

Consignes

Plus cet exercice est pratiqué, plus la liste des capacités et des ressources s’agrandit.

Précisions des auteurs : Les exercices proposés dans ce livre sont rédigés à la première personne ou au style impératif, de telle manière que le thérapeute puisse les lire tels quels aux patients. Il est évident que des adaptations seront nécessaires pour s’ajuster à chaque situation particulière. En règle générale nous recommandons que ces exercices ne se fassent pas sous transe mais dans un dialogue entre le patient et le thérapeute. 


Vous pouvez retrouver l’exercice pour reconnaitre nos ressources – et d’autres exercices – dans le livre Psychothérapie des traumatismes complexes, d’Olivier Piedfort-Marin et Luise Reddemann, publié chez Satas – Le Germe, en 2016.