Archives par étiquette : traitements des troubles du stress post-traumatique

Abandon du traitement des troubles de stress post-traumatique parmi les populations de militaires et d’anciens combattants

Un article Abandon du traitement des troubles de stress post-traumatique parmi les populations de militaires et d’anciens combattants : examen systématique et méta-analyse, de Edwards ‐ Stewart, A., Smolenski, D. J., Bush, N. E., Cyr, B., Beech, E. H., Skopp, N. A., et Belsher, B. E., publié dans le Journal of Traumatic Stress

 

Article publié en anglais – disponible en ligne sur le site de l’éditeur – accès payant

 

Résumé 

 

Les taux élevés d’abandon du traitement signalés dans la littérature récente ont remis en question l’efficacité des traitements du syndrome de stress post-traumatique (TSPT) axés sur les traumatismes parmi les populations militaires. 

Le but de la revue systématique actuelle était d’évaluer les taux d’abandon du traitement du TSPT parmi les populations militaires par type de traitement et d’autres variables au niveau de l’étude. 

Nous avons recherché dans quatre bases de données ainsi que dans la littérature grise des essais contrôlés randomisés qui évaluaient les traitements du TSPT fondés sur des preuves dans des échantillons de personnel en service actif et / ou d’anciens combattants. 

Au total, 26 études ont été incluses dans cette revue, avec un total de 2 984 participants. 

Nous avons analysé les taux d’abandon dans tous les types de traitement à l’aide d’une méta-analyse multivariée. 

Pour toutes les formes de traitement, le taux global d’abandon était de 24,2%. Les pourcentages de décrochage selon le type de traitement étaient de 27,1% pour les traitements axés sur les traumatismes, de 16,1% pour les traitements non axés sur les traumatismes et de 6,8% pour les groupes sur liste d’attente. 

Nous avons trouvé une hétérogénéité substantielle entre les études qui n’était pas expliquée par le statut militaire ou d’autres covariables au niveau de l’étude. 

Les rapports de risque (RR) récapitulatifs comparant l’abandon relatif entre les groupes de traitement ont indiqué que les groupes de traitement axés sur les traumatismes avaient un risque d’abandon plus élevé que les traitements non axés sur les traumatismes, RR = 1,60. 

L’hétérogénéité statistique des ratios de risque d’abandon intra-traitement était négligeable. Les taux d’abandon parmi les patients militaires recevant des thérapies axées sur les traumatismes n’étaient que légèrement plus élevés que ceux rapportés dans la littérature parmi les populations civiles et n’étaient pas expliqués par les covariables au niveau de l’étude.

 

Lire l’article  Abandon du traitement des troubles de stress post-traumatique parmi les populations de militaires et d’anciens combattants complet en ligne 

 

En savoir plus 

 

Références de l’article Abandon du traitement des troubles de stress post-traumatique parmi les populations de militaires et d’anciens combattants :

  • auteurs : Edwards ‐ Stewart, A., Smolenski, D. J., Bush, N. E., Cyr, B., Beech, E. H., Skopp, N. A., et Belsher, B. E.
  • titre en anglais : Posttraumatic Stress Disorder Treatment Dropout Among Military and Veteran Populations: A Systematic Review and Meta‐Analysis
  • publié dans : Journal of Traumatic Stress, 0, 1-11
  • doi :10.1002/jts.22653