thérapie EMDR des empreintes précoces dissociatives

thérapie EMDR des empreintes précoces dissociatives

Gabrielle Bouvier et Hélène Dellucci ont rédigé un chapitre thérapie EMDR des empreintes précoces dissociatives, publié dans le livre Psychothérapie de la dissociation et du trauma, dans la collection Psychothérapie, chez Dunod.

Sommaire

  • Définition
  • Neurobiologie de la réaction au stress et origine des empreintes précoces
  • Pourquoi travailler sur les empreintes précoces ?
  • Les indications pour travailler sur les empreintes précoces en psychotraumatologie
  • Comment aborder les empreintes précoces ?
  • les effets du travail sur les empreintes précoces
  • Vignettes cliniques
  • conclusion

Introduction

DANS NOTRE RÔLE DE THÉRAPEUTES, nous avons tous rencontré des patients avec les-quels nous avons été confrontés à des manifestations cliniques difficilement accessibles par la parole ou les techniques utilisées habituellement. Certains de nos patients les rattachent spontanément à des expériences très précoces dans leur vie, voire à des faits vécus par des générations précédentes, bien avant leur venue au monde. Faut-il les croire et peut-on accéder à ces contenus dès lors qualifiés de préverbaux et parfois de transgénérationnels ? Aujourd’hui, nous prenons de plus en plus conscience de l’importance des expériences du début de la vie sur la suite de l’existence, tant en ce qui concerne les événements traumatiques que la qualité de l’attachement. Cela nous amène à penser que ce n’est pas parce que ces contenus mnésiques ne peuvent faire l’objet d’un rappel explicite qu’ils n’existent pas. Ces mémoires sont stockées le plus souvent de manière corporelle et il apparaît qu’elles ont des effets durables sur le système hormonal en lien avec la gestion du stress. Dans ce chapitre, nous allons essayer de définir ces mémoires préverbales que nous appellerons empreintes précoces, de comprendre comment elles apparaissent et quel est leur lien avec la dissociation. Des vignettes cliniques viendront illustrer le travail possible sur ce matériel et ses effets.

Pourquoi travailler sur les empreintes précoces ?

Dans notre travail de praticiens EMDR, aborder et retraiter les empreintes précoces revient à s’adresser à un niveau de souvenirs source supposés en deçà de l’installation de la dissociation. Cela implique que nous considérons tes troubles dissociatifs consécutifs à une traumatisation, même précoce, comme appris, et donc sensibles au retraitement Nous savons que les traumatismes familiaux provoquent des défauts d’attachement de la part des parents à l’égard de leurs enfants, soit parce que les capacités d’attachement et de prendre soin sont directement touchées, soit parce que les parents, au moment où ils sont activés par un déclencheur, peuvent être perturbés à un point tel., qu’ils ne sont momentanément plus en mesure de soutenir leur enfant dans ce moment crucial. Ces parents, même s’ils sont parmi les plus attentionnés par ailleurs, lorsqu’ils sont aux prises avec leurs propres séquelles post-traumatiques, peuvent être gênés dans leurs capacités à répondre aux besoins de leur(s) enfant(s). Ces besoins étant dans un premier temps celui d’être apaisé, puis conforté par une histoire qui a du sens et que l’enfant peut entendre à son niveau : qu’il s’agit d’une histoire qui a été difficile, mais que maintenant les choses sont à nouveau en ordre. Des parents débordés peuvent manquer d’empathie, de soutien et de réponses adéquates, allant de pair avec des défauts, voire des ruptures d’attachement. En revanche les enfants, même tout petits, restent dans une empathie sans pareil, s’attachant malgré eux, car il en va de leur survie. Comme ces enfants sont bien outillés, qu’ils ont des ressources, en grandissant, ils font face tant bien que mal. Cependant, il se peut que leur personnalité ou leur fonctionnement s’organise autour de ces mémoires traumatiques. La particularité des empreintes traumatiques précoces, c’est qu’elles deviennent familières, au point que l’on ne les distingue plus du fonctionnement général.


Vous pouvez retrouver l’intégralité de du chapitre thérapie EMDR des empreintes précoces dissociatives, publié dans le livre Psychothérapie de la dissociation et du trauma, dans la collection Psychothérapie, chez Dunod.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *