TOC TOC

TOC TOC

La pièce de théâtre TOC TOC permet de sensibiliser le public sur les maladies mentales et de voir à quel point ces troubles compulsifs peuvent handicaper la vie des individus.

Cette comédie écrite par Laurent Baffie, représente un premier pas vers l’écoute et l’intégration des personnes atteintes de troubles mentaux. Une façon légère et sans prise de tête d’aborder un sujet douloureux, laissant entrevoir un espoir, pour les patients, d’être compris et accepté de la société

Résumé : Le Docteur Stern, de renommée mondiale, est l’un des plus grands spécialistes dans le traitement des troubles obsessionnels compulsifs appelés “TOC”, il ne consulte que très rarement en France Six patients qui bavardent dans sa salle d’attente, ont dû attendre de nombreux mois pour obtenir cette fameuse consultation. L’heure tourne mais l’éminent neuro-psychiatre n’arrive toujours pas, bloqué apparemment à Francfort par les aléas du transport aérien. Les patients décident alors de tromper l’ennui en essayant de mieux se connaître et finalement se livrent tour à tour pour faire une sorte de répétition. Coprolalie, Gilles de la Tourette, Arithmomanie, Nosophobie, Toc de vérification, Incapacité à marcher sur les lignes,…Les TOC s’entassent, se bousculent et se mélangent dans le cabinet de ce docteur toujours absent !

Laurent Baffie : ” Je cherche toujours à mettre en situation des gens qui ne devraient pas se rencontrer et étant gosse, j’ai eu moi-même des tocs. À l’époque, on ne communiquait pas là-dessus. En me documentant, je me suis rendu compte que c’était un sujet terrible et qu’il fallait le traiter avec délicatesse sans se moquer des malades. J’ai élaboré six personnages, chacun avec un toc spécifique, ce qui m’offrait six possibilités. “

Les TOC des personnages

Pendant presque 2h, le public découvre des six patients et six troubles obsessionnels compulsifs, qui sont joués avec humour, sans trop en faire :

  • Fred est victime du syndrome Gilles de la Tourette. Il ponctue régulièrement ses phases de grossièretés (le plus souvent à connotation sexuelle), aussi inattendues que gênantes.
  • Vincent est atteint d’arithmomanie : il effectue en permanence des calculs mentaux sur tout et n’importe quoi.
  • Marie vérifie 10 fois qu’elle a bien éteint une lampe ou fermé la porte à clé avant de quitter son domicile. Elle est également atteinte de sidérodromophobie : elle a toujours peur de rater son train.
  • Blanche est atteinte de nosophobie : elle est maniaque de la propreté et doit, entre autres, se laver les mains toutes les dix minutes.
  • Lily, souffrant de palilalie et d’écholalie, ne peut s’empêcher de répéter chacune des phrases qu’elle prononce.
  • Bob est obsédé par la symétrie et ne peut pas marcher sur des lignes.

En savoir plus sur les TOC :

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *