Vers une nouvelle appréhension des mathématiques par traitement EMDR

Vers une nouvelle appréhension des mathématiques par traitement EMDR

Un article Vers une nouvelle appréhension des mathématiques par traitement EMDR : actualités et perspectives, de M.Vauthier, Y. Paquet, C.-M.Krumm, et C.Tarquinio, a été publié dans Psychologie Française.

Résumé : L’EMDR (Shapiro, 1989) pour Eye Movement Desensitization and Reprocessing a démontré toute son efficacité dans la prise en charge des états de stress post traumatiques. En sciences de l’éducation, aucune étude n’a jusqu’alors été développé dans l’application des protocoles EMDR. L’objet de cet article est d’expliciter leur pertinence dans l’aide à la remédiation cognitive et affective d’étudiants, vis à vis des mathématiques. Près de 170 étudiants en Master 1 préparant le concours de « Professeur des écoles » ont été interrogés sur leur rapport aux mathématiques. Parmi ceux qui évoquaient un souvenir traumatique en situation d’apprentissage dans cette discipline, quarante ont été sélectionnés et divisés en deux groupes, un groupe bénéficiant d’un traitement EMDR et pas l’autre. Après traitement, une baisse significative des émotions négatives vis-à-vis des mathématiques ainsi qu’une augmentation de la force du sentiment d’efficacité personnelle ont été observées chez les participants.

Méthodes : Près de 170 étudiants du Master 1 “Professeur des Ecoles” inscrits à l’ESPE (Collège de la profession enseignante et de l’éducation) ont été interrogés sur leur relation aux mathématiques, tant dans leurs émotions que dans leur efficacité personnelle. Parmi ceux qui ont suggéré une mémoire traumatique dans une situation d’apprentissage en mathématiques, quarante ont été sélectionnés et divisés en deux groupes. Le groupe témoin a reçu deux heures d’information sur les techniques de relaxation qui pourraient être utilisées avant les mathématiques. L’autre groupe a bénéficié du traitement EMDR selon le protocole standard en huit phases.

Résultats : Les résultats ont montré que les étudiants ayant reçu un traitement EMDR expérimenté après le traitement et un mois plus tard, une diminution significative de leurs émotions négatives avec les mathématiques et une augmentation de la force de leur auto-efficacité, contrairement au groupe témoin.

Discussion : L’EMDR démontre son efficacité dans le traitement des croyances et des émotions des étudiants en matière de mathématiques et ouvre des voies de recherche en sciences de l’éducation. Ainsi, il sera nécessaire, à partir du principe de la stimulation bilatérale alternée, de développer des protocoles spécifiques pour les étudiants en difficulté, de mesurer les effets à long terme et de les développer en situation de groupe.

Lire l’article Vers une nouvelle appréhension des mathématiques par traitement EMDR : actualités et perspectives complet

En savoir plus sur le thème Vers une nouvelle appréhension des mathématiques par traitement EMDR :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *