La dimension du thérapeute dans l’efficacité de la prise en charge EMDR du trauma simple : La dimension oubliée ?

Une thèse en préparation sur le thème PROJET DETECT-EMDR : La dimension du thérapeute dans l’efficacité de la prise en charge EMDR du trauma simple : La dimension oubliée ? de Juliette Machado, sous la direction de Cyril Tarquinio et de Marie-Jo Brennstuhl

Résumé

L’EMDR (Eye Movement Desensitization and Reprocessing) est une psychothérapie intégrative aujourd’hui recommandée dans la prise en charge du Trouble de Stress Post-Traumatique (TSPT). Si son efficacité n’est aujourd’hui plus à démontrer, la question de l’évaluation des psychothérapies reste un réel défi méthodologique. L’EMDR se distingue d’autres psychothérapies par son caractère « manualisé », son protocole étant le fil rouge que les thérapeutes suivent dans leur exercice clinique. Pourtant, les thérapeutes prennent une part de liberté d’avec ce protocole afin de rester au plus près de leurs patients, dictés par leur inventivité et leur intelligence clinique.

Objectif

L’objectif de cette étude est de rendre compte de cet aspect psychothérapeutique tel qu’il est effectivement réalisé, redonnant toute sa place au travail du thérapeute qui joue indéniablement un rôle majeur dans l’efficacité de la prise en charge, rôle souvent négligé dans les études d’efficacité en psychothérapie.

Méthode

Pour ce faire, l’étude de cet espace différentiel entre ce que la psychologie du travail nomme « tâche prescrite » (le protocole) et « tâche réalisée » (la psychothérapie telle quelle) sera au cœur de ce travail de recherche.

20 patients seront répartis aléatoirement en deux groupes (S-EMDR : prise en charge EMDR suivant le protocole strict ; L-EMDR : prise en charge comme les thérapeutes EMDR font habituellement) afin de bénéficier d’une thérapie EMDR dans le cadre d’un trauma simple.

Seront mesurés les symptômes traumatiques (PCLS), la détresse subjective (SUD), la validité de la cognition positive du patient (VOC), l’alliance thérapeutique (WAI) ainsi que le contenu de la séance (PQS).

Toutes les séances de psychothérapie seront filmées. Ces vidéos seront ensuite analysées suivant le dispositif méthodologique emprunté à la clinique de l’activité de l’autoconfrontation simple puis croisée des données.

Retombées attendues

L’enjeu de ce projet est épistémologique. Par ces évaluations croisées, quantitatives et qualitatives, et par comparaison à une condition de respect strict du protocole, nous espérons nous approcher au plus près de ce qui se joue réellement durant une séance de psychothérapie et en évaluer la part du thérapeute dans l’efficacité de sa prise en charge.  

En savoir plus

Thèse PROJET DETECT-EMDR : La dimension du thérapeute dans l’efficacité de la prise en charge EMDR du trauma simple : La dimension oubliée ?

Formation(s) : Relation thérapeutique – Stratégies relationnelles pour traiter les patients souffrant de traumas difficiles

Dossier(s) : La relation thérapeutique en EMDR