La blogueuse lifestyle raconte comment elle s’est réconciliée avec son corps après des années de dépression cachée.

C’est l’histoire d’un masque qui tombe. Blogueuse et ex-journaliste chez Vogue, Lili Barbery-Coulon livre dans « La Réconciliation » le récit de sa transformation. Dans ce récit très personnel, elle raconte son cheminement intérieur qui l’a menée « de la haine du corps à l’amour de soi ».

2015. Pendant des années, en quête de reconnaissance et de succès, la jolie brune a « couru comme un hamster dans sa roue». La journaliste incarne un modèle de réussite. Oscillant entre des régimes draconiens et des crises de boulimie, elle prend 15 kilos dans le déni. Mais la quarantaine venue, une série d’événements va lui faire prendre conscience de son désespoir intérieur. Et c’est notamment à travers la découverte du yoga Kundalini qu’elle refait surface. Elle quitte son job de salariée, ouvre sa propre entreprise et abandonne le journalisme pour devenir professeur de yoga.

Des entretiens avec des personnalités

Son livre est ponctué d’entretiens avec des personnalités éclectiques, comme le chef étoilé Olivier Roellinger, l’enseignante de yoga Caroline Benezet, la psychologue Monika Miravet ou la patronne de la marque américaine Glosier. Chacun apporte son propre éclairage au travail sur soi;nécessaire à tout changement.

Libérée, délivrée

Libérée de ses troubles alimentaires et de son mal-être, elle explore avec une sincérité désarmante ses émotions. « J’ai écrit dans l’urgence, j’ai essayé d’être factuelle et d’incarner mon récit » dit-elle, jointe au téléphone.

« Ma spécialisation dans le domaine de l’olfaction me rendait prétentieuse. N’empêche que je les écrivais aussi ces papiers dédiés à la minceur, à l’anti-âge ou à l’épilation » confie Lili Barbery-Coulon, qui s’est spécialisée dans le secteur de la beauté. Lili ne cache rien de sa détresse passée, de ses failles et de ses dérives.

Retrouvez la suite de l’article en cliquant ici 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *