Traiter les peurs et les phobies spécifiques avec l’EMDR

Un chapitre Traiter les peurs et les phobies spécifiques avec l’EMDR, de Monika Miravet et Marie-Jo Brennstuhlpublié dans le livre Aide Mémoire EMDR

Dans ce chapitre, les auteurs abordent les peurs et phobies spécifiques, et nous expliquent comment travailler en connaissance des défenses phobiques, définir et hiérarchiser les problématiques, utiliser les techniques d’auto-apaisement, définir un Plan de Ciblage – PDC (Passé, Présent et Futur), retraiter des cibles – avec le protocole de Francine Shapiro, le protocole d’événement unique, les angoisses d’anticipation, la désensibilisation -, incorporer des mises en action – mise en Action subie et mise en action contrôlée, et faire un focus sur le futur (plusieurs étapes  et « flashfoward »). 

Ce chapitre vient compléter et enrichir le chapitre intitulé Traiter les peurs et les phobies spécifiques en EMDR, de Ad de Jongh, publié en 2017 dans livre Pratique de la psychothérapie EMDR, Introduction et approfondissements pratiques et psychopathologiques, aux éditions Dunod

Extraits 

La phobie est caractérisée par une peur intense, irrationnelle et incontrôlable d’un objet ou d’une situation spécifique, conduisant à des mécanismes d’évitement et altérant significativement le bien-être d’un individu. La peur se déclenche en présence de l’objet ou de la situation et parfois par anticipation et provoque une réaction anxieuse qui peut aller jusqu’à l’attaque de panique. Christophe André parle de « peurs excessives » ou même de « peurs allergiques » (André, 2004).

Les phobies débutent dans des périodes d’anxiété générale élevée, engendrée principalement par :

  • des stresseurs de la vie quotidienne, qui peuvent être ou devenir chroniques ;
  • des épisodes traumatiques d’intensité variable ;
  • des événements traumatiques familiaux ;
  • des traumatisations transmises ou vicariantes ;
  • des facteurs épigénétiques.

Le lien manifeste entre ces éléments et l’anxiété qui s’accumule n’est parfois pas évident, d’autant que les phobies apparaissent de façon plus ou moins brutale. Lorsque des crises paroxystiques telles que les attaques de panique accompagnent le vécu phobique, la peur de revivre cet épisode s’installe. 

C’est la peur d’avoir peur, essentielle à prendre en compte dans la prise en charge.

La phobie se maintient à partir de mécanismes de défense : l’évitement ou la fuite (cf. figure 34.1). 

Ces mécanismes, utiles à court terme, se révèlent aggravants à moyen et à long terme.

La phobie spécifique est un trouble anxieux. Il apparaît essentiel de prendre cet aspect en considération, notamment lors de la phase de préparation…

En savoir plus 

Références du chapitre Traiter les peurs et les phobies spécifiques avec l’EMDR :
 

Formation(s) : L’EMDR dans le traitement des phobies spécifiques

Dossier(s) : dossier sur EMDR et phobies

Tous les chapitres du livre Aide Mémoire EMDR

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *