Traumas chez les enfants et prise en charge thérapeutique

Un article Traumas chez les enfants et prise en charge thérapeutique, Entretiens familiaux systémiques au service de la thérapie EMDR ou thérapie familiale articulée avec une prise en charge EMDR ?de Michel Silvestre, publié dans Thérapie Familiale
Dans cet article Michel Silvestre aborde les thématiques suivantes : Traumas chez les enfants, qu’est-ce qu’on entend par trauma ?, quelle est la prévalence du trauma ?, quel est l’impact d’un événement traumatique sur l’enfant et sa famille ?, prise en charge thérapeutique : thérapie relationnelle et thérapie EMDR, la psychothérapie EMDR, la thérapie EMDR avec les enfants. 
Article publié en français – accès payant sur le site de l’éditeur

Résumé 

Dans cet article nous présenterons une prise en charge intégrative du traumatisme chez l’enfant, prise en charge s’appuyant sur une articulation de la clinique individuelle et de la clinique relationnelle. 
Nous rappellerons quelques notions sur le psychotraumatisme et sur la thérapie EMDR. Deux cas cliniques illustreront nos propos et interrogeront le lecteur : Entretiens familiaux systémiques au service de la thérapie EMDR, ou thérapie familiale articulée avec une prise en charge EMDR ?

Extraits 

Nous entendons de plus en plus souvent le mot « trauma » dans nos pratiques professionnelles. Il est la marque de fabrique d’un nouveau chapitre dans l’histoire de la psychothérapie. Trauma est associé avec psychotraumatologie, champ psychothérapeutique encore inconnu de la plupart des psychologues il y a une vingtaine d’années. Le travail thérapeutique spécifique en réponse à un trauma a vu naître de nouvelles approches thérapeutiques mais la souffrance psychique des enfants a été longtemps minimisée et les descriptions du traumatisme psychique de l’enfant assez récentes. Le diagnostic du trouble de stress posttraumatique (TSPT) pour adulte a été créé en 1980 avec le DSM III mais sans éléments spécifiques pour les enfants. Il faut attendre le DSM IV en 1994 pour y trouver quelques ajouts (Josse, 2011).
D’origine grecque, le mot trauma signifie une blessure de l’esprit, du corps et de l’âme. C’est la blessure psychique consécutive à un traumatisme. Citons Louis Crocq (1999) : « un phénomène d’effraction du psychisme et de débordement de ses défenses par les excitations violentes afférentes à la survenue d’un événement agressant ou menaçant pour la vie ou pour l’intégrité (physique ou psychique) d’un individu qui y est exposé comme victime, témoin ou acteur ».
Nous avons longtemps défini un incident traumatique comme la confrontation à l’imminence de la mort, et si cette définition reste toujours pertinente, il convient dans le travail avec les enfants de l’élargir à tout événement qui a un effet négatif durable (…)

En savoir plus 

Références de l’article Traumas chez les enfants et prise en charge thérapeutique :
  • auteurs : Michel Silvestre
  • publié dans : Thérapie Familiale 2020/3 (Vol. 41), pages 237 à 253
  • doi : 10.3917/tf.203.0237

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *