Un examen du TSPT et de l’obésité : explorer le lien

Un article Un examen du TSPT et de l’obésité : explorer le lien, de Kanaklakshmi Masodkar, Justine Johnson et Michael J. Peterson, publié dans Prim Care Companion CNS Disord

Article publié en anglais – accès libre

Résumé 

Objectif

L’incidence du trouble de stress post-traumatique (TSPT) et de l’obésité est à la hausse, et les preuves continuent de soutenir l’observation selon laquelle les personnes qui présentent des symptômes de TSPT sont plus susceptibles de développer de l’obésité au cours de leur vie.

L’incidence de l’obésité chez les personnes atteintes de TSPT, y compris les anciens combattants, les femmes et les enfants exposés à des traumatismes, n’est pas uniquement attribuable aux médicaments psychotropes, mais les mécanismes physiopathologiques réels n’ont pas été entièrement définis.

De plus, il n’y a aucune étude à ce jour démontrant que les personnes obèses sont prédisposées à développer un TSPT par rapport à la population générale.

Cette revue explore les voies pathogènes communes à la fois au TSPT et à l’obésité, qui comprennent l’inflammation, le système rénine-angiotensine-aldostérone, les structures cellulaires et l’activation neuroendocrinienne.

Sources de données et synthèse

Une recherche PubMed pour les années 2000 à 2015 avec les mots-clés TSPT et obésité a été effectuée. Il n’y avait aucune restriction de langue.

Résultats

Des recherches supplémentaires sont nécessaires chez les sujets humains pour comprendre les voies pathogènes communes à la fois au TSPT et à l’obésité et pour clarifier davantage la direction des associations identifiées.

Idéalement, à l’avenir, les interventions cliniques ciblant ces voies pourraient être en mesure de modifier l’évolution du TSPT et de l’obésité.

Les résultats des études examinant l’utilité des inhibiteurs de l’enzyme de conversion de l’angiotensine et des antagonistes des récepteurs de l’angiotensine dans le traitement des symptômes du TSPT seront pertinents pour contrôler à la fois le TSPT et l’obésité.

Surtout, les résultats évaluant l’inflammation, l’obésité et la fonction cardiaque chez les mêmes sujets doivent également être déterminés.

Conclusion

Des recherches sont nécessaires pour révéler la relation multidimensionnelle et complexe entre le TSPT et l’obésité.

Les implications de cette recherche seraient essentielles pour le traitement, la prévention et les réformes potentielles de la santé publique.

Points cliniques

Le trouble de stress post-traumatique (TSPT) et l’obésité sont des problèmes épidémiologiques majeurs qui augmentent la morbidité et la mortalité.

Une meilleure compréhension de la relation entre le SSPT et l’obésité peut conduire à de meilleurs plans de traitement.

Lire l’article Un examen du TSPT et de l’obésité : explorer le lien complet en ligne

En savoir plus

Références de l’article Un examen du TSPT et de l’obésité : explorer le lien :

  • auteurs : Kanaklakshmi Masodkar, Justine Johnson et Michael J. Peterson
  • titre en anglais : A Review of Posttraumatic Stress Disorder and Obesity: Exploring the Link
  • publié dans : Prim Care Companion CNS Disord. 2016; 18 (1): 10.4088 / PCC.15r01848.

Dossier EMDR et TCA (publication du dossier en janvier 2021)

Formation Le traitement des troubles alimentaires en EMDR

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *