Utilisation de l'EMDR dans le traitement des TOC : une série de cas

Utilisation de l’EMDR dans le traitement des TOC : une série de cas

Une recherche de Böhm & Voderholzer , sur le thème Utilisation de l’EMDR dans le traitement des TOC : une série de cas, publiée dans Verhaltenstherapie, en 2010.

Résumé

Introduction

Diverses études ont démontré que la thérapie cognitivo-comportementale avec prévention de la réponse à l’exposition est la méthode la plus efficace pour traiter les troubles obsessionnels compulsifs. Cependant, 15 à 40% des patients n’y répondent pas ; ils ne peuvent pas être motivés pour suivre un traitement, abandonnent les études ou éprouvent des difficultés persistantes à réguler leurs émotions. Dans cet article, EMDR est présenté comme une méthode supplémentaire pour ces problèmes spécifiques.

Méthode

Trois études de cas sont rapportées et analysées de manière descriptive. Une attention particulière est accordée à la motivation des patients et à la manière dont ils régulent leurs émotions. Différentes manières d’appliquer l’EMDR au cours d’un traitement psychologique sont également décrites. La thérapie EMDR avant la confrontation a été appliquée chez le premier patient (vérification du comportement); le second patient (pensées compulsives) a d’abord été traité par thérapie de confrontation puis par EMDR; chez le troisième patient, l’EMDR et la thérapie de confrontation ont été appliquées en alternance.

Résultats

Les trois patients ont montré une réduction des symptômes d’environ 60%. Ils ont expérimenté l’EMDR en tant que méthode utile et motivante. En outre, ils se sont sentis encouragés à gérer leurs émotions grâce à des traitements psychologiques supplémentaires. La thérapie de confrontation a nettement réduit les symptômes de TOC chez deux des patients.

Discussion

L’EMDR pourrait être une méthode d’augmentation utile pour traiter les patients atteints de TOC, mais des études contrôlées et randomisées supplémentaires sont nécessaires pour valider cette conclusion.

Références

Böhm K, Voderholzer U (2010). Use of EMDR in Treatment of ObsessivCompulsiv Disoders: A Case Series. Verhaltenstherapie; 20: 175-181 (DOI: 10.1159/000319439)

En savoir plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *