Utilisation de l’intervention d’auto-assistance dérivée de l’EMDR chez les enfants pendant la période de COVID-19 : une étude randomisée contrôlée

Un article Utilisation de l’intervention d’auto-assistance dérivée de l’EMDR chez les enfants pendant la période de COVID-19 : une étude randomisée contrôlée, de Karadag, M., Topal, Z., Ezer, R. N., & Gokcen, C., publié dans le Journal of EMDR Practice and Research

 

Article publié en anglais – disponible en ligne sur le site de l’éditeur – accès payant

Gratuit pour les membres de l’association EMDR France

Résumé 

Les traitements d’auto-assistance sont un outil d’intervention important, avec une grande accessibilité et une facilité d’application. 

À notre connaissance, aucune recherche n’a été menée auparavant sur une intervention d’auto-assistance dérivée de la thérapie de désensibilisation et de retraitement des mouvements oculaires (EMDR). 

Dans cette étude, nous avons évalué l’état de santé mentale des enfants non directement touchés par la pandémie et étudié les effets de l’utilisation d’une intervention d’auto-assistance dérivée de l’EMDR chez les enfants comme traitement de faible intensité. 

L’état de santé mentale de 178 enfants a été évalué en ligne via le State-Trait Anxiety Inventory for Children (STAIC) et l’indice de réaction au stress post-traumatique de l’enfance (CPTS-RI). 

Ensuite, les enfants ont été assignés au hasard à l’intervention et à la liste d’attente. 

Un livret contenant des techniques dérivées de l’EMDR a été envoyé via le portail en ligne de l’école et l’intervention a été menée. 

Des post-tests ont été administrés 4 semaines plus tard. 

Le taux d’attrition était de 45,5 %, avec 97 enfants ayant terminé l’essai (intervention : 52 ; liste d’attente : 45). 

Au départ, 76,4 % des enfants présentaient des troubles de stress post-traumatique (TSPT) supérieurs au seuil. 

Les résultats ont montré une diminution statistiquement significative des scores TSPT post-test pour le groupe d’intervention par rapport à la liste d’attente. 

Le groupe d’intervention a connu une amélioration pré-post significative sur toutes les sous-échelles sauf une, tandis que le groupe de la liste d’attente a montré une augmentation significative de l’anxiété d’état sur le STAIC. 

En conclusion, le stress post-traumatique s’est avéré élevé chez les enfants pendant la période d’épidémie de COVID-19, et l’intervention d’auto-assistance dérivée de l’EMDR semble être un outil d’intervention psychosociale efficace. 

Présentation de l’étude par Louise Maxfield 

Louise Maxfield présente cette étude dans Un article Interventions de faible intensité et thérapie EMDR, publié  dans le Journal of EMDR Practice and Research.

 

Elle nous dit : 

«  Une seule étude (Karadag et al., 2021) a été menée pour évaluer l’efficacité d’un livre d’auto-assistance lié à l’EMDR. 

Semblable aux interventions axées sur le positif et culturellement acceptables recommandées par l’OMS (2021), cette intervention visait à renforcer les capacités d’adaptation comme moyen de réduire les symptômes de dépression, d’anxiété et de TSPT liés au COVID-19. 

L’intervention consistait en trois exercices, qui étaient des modifications de la technique du lieu sûr d’EMDR, de l’installation des ressources et du futur modèle. 

Les enfants s’auto-administraient en tapotant avec le câlin du papillon. 

Le livre proposait une intervention de 20 minutes, que les enfants répétaient trois fois en une semaine avec l’aide de leurs parents. 

L’ECR a comparé la liste d’attente aux effets de l’intervention du livre pour les enfants turcs (âgés de 8 à 10 ans). 

Les résultats ont été mesurés à l’aide du State-Trait Anxiety Inventory for Children et de l’indice de réaction au stress post-traumatique de l’enfance. 

Au prétraitement, les scores des enfants indiquaient des symptômes élevés de TSPT. 

Il y avait une forte attrition dans les groupes de traitement et de liste d’attente, sans différence d’abandon entre les deux groupes. Le traitement a entraîné des diminutions significatives de toutes les mesures, à l’exception de l’anxiété d’état. » 

Lire l’article Utilisation de l’intervention d’auto-assistance dérivée de l’EMDR chez les enfants pendant la période de COVID-19 : une étude randomisée contrôlée complet en ligne

En savoir plus

Références de l’article Utilisation de l’intervention d’auto-assistance dérivée de l’EMDR chez les enfants pendant la période de COVID-19 : une étude randomisée contrôlée :

• auteurs : Karadag, M., Topal, Z., Ezer, R. N., & Gokcen, C.

• titre en anglais : Use of EMDR-Derived Self-Help Intervention in Children in the Period of COVID-19: A Randomized-Controlled Study

• publié dans : Journal of EMDR Practice and Research, 15(2), 114-126

• doi : 10.1891/emdr-d-20-00054

 

Formation(s) : Cursus de formation EMDR enfants

Dossier(s) : 

Dossier EMDR avec les enfants et adolescents

Dossier situation exceptionnelle : boite à outil

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *