EMDR et addiction

Un chapitre EMDR et addiction, de Marie-Jo Brennstuhl, Cyril Tarquinio et Fanny Bassan, publié dans le livre Aide Mémoire EMDR

Dans ce chapitre, les auteurs nous abordent le thème de la conduite addictive, avec notamment un rappel de ses différentes définitions, les critères du DSM-V et point sur l’addiction et TSPT. IIs nous présentent également plusieurs protocoles de traitement : le Protocole standard, celui de DeTUR, celui de FSAP et le CravEx

Ce chapitre vient compléter et enrichir le chapitre intitulé L’EMDR dans le traitement de la dépendance aux substances, de Michael Hase, publié en 2017 dans livre Pratique de la psychothérapie EMDR, Introduction et approfondissements pratiques et psychopathologiques, aux éditions Dunod

Extraits

La dépendance aux substances est définie par un besoin, une envie compulsive et irrépressible de consommer un produit ou une substance, et qui met le sujet dans l’incapacité à assurer ses tâches quotidiennes. Les comportements addictifs peuvent concerner l’abus et la consommation de substances diverses comme l’alcool, les drogues, le tabac, les médicaments, les psychotropes, ainsi que d’autres stimulants etc. Les comportements addictifs peuvent également concerner des comportements compulsifs et irrépressibles amenant à une dépendance à la nourriture, aux jeux (jeux vidéo, internet…), aux paris et jeux d’argent, au travail, à la sexualité, à la relation à l’autre, au sport, aux achats compulsifs…

Même si toutes ces problématiques ne sont pas reconnues comme des conduites additives, elles doivent néanmoins attirer notre attention, car elles génèrent chez les patients une souffrance significative et impactent leur vie quotidienne.

Les diagnostics d’abus et de dépendance ont été repensés dans la dernière version du DSM-V sous la forme du « Trouble de l’usage de substance X », permettant ainsi de palier aux problèmes légaux que posait la notion d’abus, et d’ajouter la notion de craving.

Au moins deux des onze critères suivants doivent être présents au cours des douze derniers mois : besoin impérieux et irrépressible de consommer la substance ou de jouer (craving) ;
perte de contrôle sur la quantité et le temps dédié à la prise de substance ou au jeu ;
beaucoup de temps consacré à la recherche de substances ou au jeu …

En savoir plus 

Références du chapitre EMDR et addiction :

Formation(s) : L’EMDR dans le traitement de l’abus de substances et de la dépendance

Dossier(s) : Dossier EMDR et dépendances / addictions

Tous les chapitres du livre Aide Mémoire EMDR

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *