Le Soi rejeté – protocole EMDR pour la distorsion de l’image du corps

Un protocole Le Soi rejeté – protocole EMDR pour la distorsion de l’image du corps, de Natalia Seijo, publié dans le livre de Marylin Luber : Eye Movement Desensitization and Reprocessing EMDR Therapy Scripted Protocols and Summary Sheets : Treating Eating Disorders, Chronic Pain, and Maladaptive Self-Care Behaviors

Résumé

L’image corporelle fait référence à l’image créée dans notre esprit concernant notre propre corps, c’est-à-dire la façon dont nous nous voyons. L’application du protocole « Le Soi rejeté – protocole EMDR pour la distorsion de l’image du corps » dans les troubles de l’alimentation est assez simple. Il s’agit de neutraliser les trois principales défenses émotionnelles que sont le rejet, la honte et l’inquiétude et la défense de distorsion de l’image corporelle qui bloquent la pleine conscience du corps et se situent entre l’image corporelle réelle et le soi rejeté. Les objectifs qui mènent au succès thérapeutique sont les suivants : identifier le corps comme le sien; accepter le corps comme le sien ; traiter le traumatisme contenu dans le moi rejeté, tant au niveau cognitif qu’émotionnel ; remplacer la distorsion de l’image corporelle pour l’acceptation ; apprendre à ressentir et à prendre soin du corps avec respect ; et intégrer cette partie dissociative qui représente le soi rejeté et sa défense.

Extraits

Natalia Seijo est l’auteur (…) (du) « Protocole de thérapie EMDR pour les troubles de l’alimentation », et de son compagnon, « Le Soi rejeté – protocole EMDR pour la distorsion de l’image du corps ».(…)

Le « Protocole de thérapie EMDR pour la distorsion de l’image corporelle » est une vue (…) approfondie du « Soi rejeté » (…). L’idée derrière (…) est de désactiver les trois défenses émotionnelles – rejet, honte et inquiétude – comme ainsi que la défense contre la distorsion de l’image corporelle qui empêche les patients d’avoir une conscience complète de leur corps et crée une barrière entre la véritable image corporelle et le soi rejeté. En fin de compte, les patients doivent développer une conscience de leur corps et atteindre un moment d’acceptation. Il est important d’évaluer dans quelle mesure l’image de soi du patient est réelle et, si ce n’est pas le cas, comment elle en est venue à être ainsi. La distorsion de l’image corporelle peut être dans le passé ou dans le présent. Le moi rejeté du passé est souvent lié à des traumatismes d’attachement, alors que le moi rejeté du présent est lié à un incident traumatique. Pour aider les patients à faire face au moi rejeté, elle suggère de créer des ressources telles que « Commentaires positifs / Affect », utiliser «Loving Eyes» et / ou accéder à une « Figure idéale » qui les fait se sentir bien. Elle aide les patients à se renseigner sur les soins personnels sains pour les fonctions quotidiennes de base. Souvent, c’est la figure maternelle qui apparaît comme la principale relation à réparer. En effet, la reconnaissance et la validation de la figure maternelle fournissent les éléments constitutifs du concept de soi, et quand elle fait défaut, les concepts de soi des patients sont construits sur une base faible. Le soi rejeté réel est une partie dissociée et la distorsion de l’image corporelle est la façon dont le soi rejeté se défend de la douleur qu’il ressentirait s’il faisait face à la réalité. Après avoir accédé au moi rejeté, les défenses du rejet, de la honte et de l’inquiétude sont explorées individuellement, puis ensemble, au fur et à mesure du travail avec le protocole EMDR standard. Ceci est traité jusqu’à ce qu’il soit clair et que des associations positives se produisent. L’installation comprend les protocoles «Loving Eyes» de Knipe (2015) pour prendre en charge l’intégration de la pièce. Le modèle futur et la vérification vidéo sont également utilisés. Pour soutenir l’utilisation de ces protocoles, des fiches récapitulatives accompagnent les chapitres pour produire un rappel des thèmes les plus importants du chapitre et pour donner un espace pour saisir des informations sur les patients.

En savoir plus 

Références du Protocole EMDR pour les TCA :

  • Auteurs : Natalia Seijo
  • Publié en 2018.
  • Titre en anglais : The rejected self protocol for body image distortion in EDs
  • Publié dans : Eye Movement Desensitization and Reprocessing (EMDR) Therapy Scripted Protocols and Summary Sheets: Treating Eating Disorders, Chronic Pain and Maladaptive Self-Care Behaviors, 11.

Ce protocole est disponible en anglais ici :

Ce protocole est disponible dans le livre de Marylin Luber Eye Movement Desensitization and Reprocessing EMDR Therapy Scripted Protocols and Summary Sheets : Treating Eating Disorders, Chronic Pain, and Maladaptive Self-Care Behaviors en anglais

Dossier EMDR et TCA (publication du dossier en janvier 2021)

Formation Le traitement des troubles alimentaires en EMDR

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *