Recommandations internationales de traitement pour l'EMDR

Recommandations internationales de traitement pour l’EMDR

L’EMDR est recommandé par de nombreuses organisations American Psychiatric Association, American Psychological Association, , National Council for Mental Health, California Evidence-Based Clearinghouse for Child Welfare, CREST, Department of Veterans Affairs & Department of Defense, Dutch National Steering Committee Guidelines Mental Health Care, International Society for Traumatic Stress Studies, HAS – Haute Autorité de Santé, INSERM, National Institute for Clinical Excellence, OMS – organisation mondiale de la santé, SAMHSA’s National Registry of Evidence-based Programs and Practices, Therapy Advisor, United Kingdom Department of Health…

Mise à jour : juin 2022


American Psychiatric Association

American Psychiatric Association (2004). Practice Guideline for the Treatment of Patients with Acute Stress Disorder and Posttraumatic Stress Disorder. Arlington, VA : American Psychiatric Association Practice Guidelines.

American Psychological Association

Chambless, D.L. et al. (1998). Update of empirically validated therapies, II. The Clinical Psychologist, 51, 3-16.

  • Selon le rapport d’évaluation du groupe de travail nommé par la division clinique de l’American Psychological Association, les seules méthodes auxquelles on reconnaisse empiriquement de la valeur dans le traitement de n’importe quelle population de victimes de syndrome de stress post-traumatique sont : la thérapie EMDR, la thérapie d’exposition et la thérapie d’inoculation d’effort.
  • An update on empirically validated therapies.

American Psychological Association (2017). Clinical Practice Guideline for the Treatment of Posttraumatic Stress Disorder (PTSD) in Adults.

American Psychological Association (2019) Guideline Development Panel for the Treatment of PTSD in Adults, A. P. A. Summary of the clinical practice guideline for the treatment of posttraumatic stress disorder (PTSD) in adults. Am Psychol, 74(5), 596-607. doi:10.1037/amp0000473

American Psychological Association, Division 12, Society of Clinical Psychology. A Guide to Beneficial Psychotherapy. Posttraumatic Stress Disorder.

Hamblen, J. L., Norman, S. B., Sonis, J. H., Phelps, A. J., Bisson, J. I., Nunes, V. D. et al. (2019). A guide to guidelines for the treatment of posttraumatic stress disorder in adults: an update. Psychotherapy, 56(3), 359.

ACPMH

Australian Centre for Posttraumatic Mental Health. (2007). Australian Guidelines for the Treatment of Adults With Acute Stress Disorder and Posttraumatic Stress Disorder. Australian & New Zealand Journal of Psychiatry. 2007;41(8):637-648. doi:10.1080/00048670701449161

  • Au cours des deux ou trois dernières années, des guides de pratique clinique (GPC) pour le trouble de stress post-traumatique (TSPT) et le trouble de stress aigu (TSA) ont été élaborés aux États-Unis et au Royaume-Uni. Il était toutefois nécessaire d’élaborer des guides de pratique clinique australiens pour le traitement des TSA et du TSPT, adaptés au contexte national des soins de santé. C’est pourquoi l’Australian Centre for Posttraumatic Mental Health, en collaboration avec des experts nationaux en traumatologie, a récemment élaboré des GPC australiens pour les adultes atteints de TSA et de TSPT, qui ont été approuvés par le National Health and Medical Research Council (NHMRC). En consultation avec un panel de référence multidisciplinaire (MDP), des questions de recherche ont été déterminées et une revue systématique des preuves a ensuite été menée pour répondre à ces questions (conformément aux procédures du NHMRC). Sur la base des preuves examinées et en consultation avec le MDP, une série de recommandations pratiques a été élaborée. Les recommandations pratiques qui ont été élaborées répondent à un large éventail de questions cliniques. Les principales recommandations indiquent que le recours à une thérapie psychologique axée sur le traumatisme (thérapie cognitivo-comportementale ou désensibilisation et retraitement par mouvements oculaires en plus de l’exposition in vivo) est le traitement le plus efficace des TSA et des TSPT. Lorsque des médicaments sont nécessaires pour le traitement du TSPT chez les adultes, les antidépresseurs inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine devraient être le premier choix. Les médicaments ne doivent pas être utilisés de préférence à une thérapie psychologique axée sur le traumatisme. Dans les suites immédiates du traumatisme, les praticiens doivent adopter une position d’attente vigilante et fournir les premiers soins psychologiques. Les interventions structurées telles que le débriefing psychologique, axé sur le récit de l’événement traumatique et la ventilation des sentiments, ne doivent pas être proposées de manière systématique.

Phoenix Australia Centre for Posttraumatic Mental Health. (2013). Australian guidelines for the treatment of acute stress disorder and post-traumatic stress disorder. Melbourne, Australia: Author.

Phelps, A. J., Lethbridge, R., & Brennan… (2021). Australian guidelines for the prevention and treatment of posttraumatic stress disorder: Updates in the third edition. Australian & New Zealand Journal of Psychiatry. doi:10.1177/00048674211041917

  • Ce document décrit l’élaboration de la troisième édition des National Health and Medical Research Australian Guidelines for the Prevention and Treatment of Acute Stress Disorder, posttraumatic stress disorder and Complex posttraumatic stress disorder, en soulignant les principaux changements apportés à la portée, à la méthodologie, au format et aux recommandations de traitement par rapport à l’édition précédente de 2013.
  • Les principaux changements depuis la publication des lignes directrices de 2013 comprennent une nouvelle recommandation conditionnelle pour l’intervention sur le stress traumatique de l’enfant et de la famille pour les enfants et les adolescents présentant des symptômes dans les trois premiers mois du traumatisme, et une recommandation forte pour la thérapie cognitivo-comportementale axée sur le traumatisme pour l’enfant seul ou avec un soignant, pour ceux qui ont un trouble de stress post-traumatique diagnostiqué. Pour les adultes souffrant de trouble de stress post-traumatique, des recommandations fortes sont faites pour des types spécifiques de thérapie cognitivo-comportementale centrée sur le traumatisme et des recommandations conditionnelles sont faites pour cinq interventions psychologiques supplémentaires. Lorsque la médication est indiquée pour les adultes souffrant d’un trouble de stress post-traumatique, la venlafaxine est maintenant recommandée de façon conditionnelle, de même que la sertraline, la paroxétine ou la fluoxétine.

Israeli National Council for Mental Health

Bleich, A., Kotler, M., Kutz, I., & Shalev, A. (2002). A position paper of the (Israeli) National Council for Mental Health : Guidelines for the assessment and professional intervention with terror victims in the hospital and in the community. Jerusalem, Israel.

California Evidence-Based Clearinghouse for Child Welfare

California Evidence-Based Clearinghouse for Child Welfare (2010). Trauma Treatment for Children. 

CREST

CREST – Clinical Resource Efficiency Support Team (2003). The management of post traumatic stress disorder in adults. A publication of the Clinical Resource Efficiency Support Team of the Northern Ireland Department of Health, Social Services and Public Safety, Belfast.

  • Parmi toutes les psychothérapies, la thérapie EMDR et les TCC sont considérées par cette étude comme des traitements de choix pour les victimes de traumatismes.

Department of Veterans Affairs & Department of Defense

Department of Veterans Affairs & Department of Defense (2004). VA/DoD Clinical Practice Guideline for the Management of Post-Traumatic Stress.version 1.0. Washington, DC: Veterans Health Administration, Department of Defence, 2004.

  • La thérapie EMDR est l’une de quatre thérapies auxquelles l’étude reconnaît le plus haut degré d’efficacité et qu’elle recommande pour le traitement du syndrome de stress post-traumatique

Department of Veterans Affairs  & Department of Defense (2017). VA/DoD  Clinical Practice Guideline for the Management of Post-Traumatic Stress. Washington, DC.

  • Dans le plus récent guide de pratique clinique VA/DoD pour la gestion du trouble de stress post-traumatique et du trouble de stress aigu (Department of Veterans Affairs & Department of Defense, 2017), la thérapie EMDR a reçu le plus haut niveau de recommandation et a été placée dans la catégorie des trois « psychothérapies axées sur les traumatismes présentant les preuves les plus solides issues d’essais cliniques » (p.46). Comme indiqué dans les lignes directrices, « ces traitements ont été testés dans de nombreux essais cliniques, chez des patients présentant des présentations complexes et des comorbidités, comparés à des conditions de contrôle actif, ont un suivi à long terme et ont été validés par des équipes de recherche autres que les développeurs. »
  • VA/DoD Treatment Guidelines: Post Traumatic Stress Disorder.

Dutch National Steering Committee

Dutch National Steering Committee Guidelines Mental Health Care (2003). Multidisciplinary Guideline Anxiety Disorders. Quality Institute Health Care CBO/Trimbos Intitute. Utrecht, Netherlands.

  • La thérapie EMDR et la TCC sont deux traitements de choix pour le syndrome de stress post-traumatique

ISTSS

Foa, E.B., Keane, T.M., & Friedman, M.J. (2000). Effective treatments for PTSD : Practice Guidelines of the International Society for Traumatic Stress Studies New York : Guilford Press.

  • Dans le « Pratice Guidelines of the International Society for Traumatic Stress Studies » (Recommandations de bonnes pratiques de la Société internationale pour l’étude du stress traumatique), la thérapie EMDR est citée comme étant un traitement efficace du syndrome de stress post-traumatique.

Foa, E.B., Keane, T.M., Friedman, M.J., & Cohen, J.A. (2009). Effective treatments for PTSD: Practice Guidelines of the International Society for Traumatic Stress Studies New York: Guilford Press.

  • EMDR was listed as an effective and empirically supported treatment for PTSD, and was given an AHCPR “A” rating for adult PTSD. This guideline specifically rejected the findings of the previous Institute of Medicine report, which stated that more research was needed to judge EMDR effective for adult PTSD.  With regard to the application of EMDR to children, an AHCPR rating of Level B was assigned.  Since the time of this publication, three additional randomized studies on EMDR have been completed
  • Effective treatments for PTSD: Practice guidelines from the International Society for Traumatic Stress Studies

International Society for Traumatic Stress Studies (ISTSS). (2018). ISTSS PTSD prevention and treatment guidelines : Methodology and recommendations.

International Society for Traumatic Stress Studies (ISTSS). (2020). ISTSS PTSD prevention and treatment guidelines : Methodology and recommendations.

HAS

Haute Autorité de la Santé – HAS (2007). Guide – Affection de longue durée « Affections psychiatriques de longue durée, Troubles anxieux graves »

INSERM

INSERM (2004). Psychotherapy: An évaluation of three approaches. Psychothérapie : Trois approches évaluées. French National Institute of Health and Medical Research, Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale, Paris, France.

American Academy of Sleep Medicine

Morgenthaler, T. I., Auerbach, S., Casey, K. R., Kristo, D., Maganti, R., Ramar, K. et al. (2018). Position Paper for the Treatment of Nightmare Disorder in Adults : An American Academy of Sleep Medicine Position Paper. J Clin Sleep Med.

NICE

NICE – National Institute for Clinical Excellence (U.K – 2005) Post-traumatic stress disorder (PTSD) : the management of PTSD in adults and children in primary and secondary care.

  • Rapport sur les traitements fondés sur des preuves pour l’ESPT, et recommandés aux médecins et praticiens du National Health Service du Royaume Uni.
  • www.nice.org.uk

National Institute for Health and Care Excellence (NICE). (2018). Guideline for post-traumatic stress disorder. London, United Kingdom: National Institute for Health and Clinical Practice.

OMS

OMS – World Health Organization (2012). Guidelines for the management of conditions that are specifically related to stress. Geneva, WHO.

SAMHSA’s

SAMHSA’s National Registry of Evidence-based Programs and Practices (2011) The Substance Abuse and Mental Health Services Administration (SAMHSA) is an agency of the US Department of Health and Human Services (HHS).

  • En 2011, la Substance Abuse and Mental Health Services Administration (SAMHSA) aux États-Unis, a reconnu la psychothérapie EMDR parmi les traitements les plus probants, ainsi que le traitement le plus efficace pour l’anxiété, la dépression et le TSPT
  • http://nrepp.samhsa.gov/ViewIntervention.aspx?id=199

Medical Program Committee

Sjöblom, P.O., Andréewitch, S . Bejerot, S., Mörtberg, E. , Brinck, U., Ruck, C., & Körlin, D. (2003). Regional treatment recommendation for anxiety disorders. Stockholm : Medical Program Committee/Stockholm City Council, Sweden.

  • Parmi toutes les psychothérapies, la TCC et la thérapie EMDR sont recommandées comme traitements de choix pour le syndrome de stress post-traumatique.

Cochrane

The Cochrane Database of Systematic Reviews. (2007). Psychological Treatment of Posttraumatic Stress Disorder (PTSD). Issue 4.

Therapy Advisor

Therapy Advisor (2004-11) Effective Treatments for Posttraumatic Stress Disorder.

  • Ce site Internet sponsorisé par le NIMH (National Institute of Mental Health) donne une liste de techniques de soins empiriquement établies pour toute une série de maladies. L’EMDR est un des trois traitements recensés pour le traitement du syndrome de stress post-traumatique
  • http://www.therapyadvisor.com

United Kingdom Department of Health

United Kingdom Department of Health (2001). Treatment choice in psychological therapies and counselling evidence based clinical practice guideline. London, England.

UNHCR

United Nations High Commissioner for Refugees (UNHCR), l’agence des Nations Unies pour les réfugiés – World Health Organization MENTAL HEALTH GAP ACTION PROGRAM (mhGAP) :

En savoir plus

M’inscrire Vous avez une question ?