Dissociation Somatoforme et Dissociation Somatique

  • Du vendredi 16 septembre 2022
    Au samedi 17 septembre 2022

    Paris


    avec Natalia Seijo

en anglais, traduction

Pierre Janet (1947) indiquait que les symptômes somatoformes sont des manifestations somatiques de la dissociation. Des exemples comprennent des symptômes d’anesthésie kinesthésique et visuelle, des difficultés motrices, et des douleurs intermittentes. Une association entre les troubles somatoformes (comme l’hypochondrie, la dysmorphophobie, les douleurs chroniques, les symptômes de conversion) apparaissent en lien avec une histoire traumatique et des symptômes dissociatifs.

La littérature montre que la dissociation somatoforme est liée au trauma, en particulier à des événements qui ont représenté une menace physique et vitale de la part d’une autre personne, des douleurs intenses et des expériences émotionnelles d’abandons précoces.

Le modèle de la dissociation somatoforme et lié à des mécanismes de défense phylogénétiques. Les sous-systèmes les plus fréquents sont la réponse de sidération sous la forme d’une inhibition motrice, comme la difficulté de bouger ou de parler, et des symptômes d’analgésie provenant d’une soumission totale (avec de la paralysie et une anesthésie somatique et émotionnelle).

Il est nécessaire que les cliniciens puissent évaluer la sévérité des traumas dans l’enfance et la dissociation somatoforme, lorsqu’il y a une symptomatologie somatique importante au sein de troubles psychiatriques, et qui ne trouve pas d’explication médicale (Waller et al., 2001)

La Dissociation Somatique consiste en l’incapacité à ressentir son corps comme le sien. Le corps est ressenti comme n’appartenant pas à la personne, comme « étranger », ou quelque chose d’externe (une expérience dissociative).

L’inconfort corporel peut être débordant à un point tel que les personnes se déconnectent de cet éprouvé. Elles ne peuvent pas ressentir cette expérience comme la leur, sinon cela signifierait qu’elle pourrait être ressentie à nouveau, accompagnée de la douleur émotionnelle, qui finit par devenir physique.

Nijenhuis et coll. (1996) définissent certains symptômes de dissociation somatique, comme une vision tunnel ainsi que d’autres problèmes de nature physique.

Les personnes avec une dissociation somatique montrent des niveaux plus élevés d’alexithymie, de colère et une plus grande tendance à faire face par l’évitement (Kaplan et coll., 2013, Meyers, Fleming, Lancman, Perrine et Lancman, 2013).

Les femmes présentent des scores plus élevés de dissociation somatique que les hommes (Serrano, González-Ordi et Corbi, 2016).

Apprendre à différencier la dissociation somatoforme et la dissociation somatique, amène à conceptualiser, et à planifier un traitement adapté à chacun des cas en fonction des besoins du traitement psychologique.

A travers des éléments théoriques et des descriptions de cas cliniques, les cliniciens vont être aidés pour apprendre ou améliorer leur travail avec ces patients dans l’application de la thérapie EMDR.

Cette formation est proposée dans le cadre du cursus Traumas complexes, dissociation et EMDR et de la formation en psychotraumatologie. Il peut également être suivi indépendamment de ces cursus.

Objectifs

  • Comprendre la Dissociation Somatoforme et la Dissociation Somatique chez les patients qui souffrent de ces deux types d’affection.
  • Connaître les différences entre la Dissociation Somatoforme et la Dissociation Somatique
  • Apprendre à conceptualiser les cas en fonction de ces deux types de dissociation.
  • Identifier et comprendre les difficultés crées par les défenses du monde intérieur du patient
  • Apprendre et comprendre comment ces types de dissociation résultent d’une traumatisation.
  • Connaître l’importance d’une relation thérapeutique correspondant à un attachement sécure, pour favoriser la confiance.
  • Identifier les difficultés lors du traitement de patients affectés par ces types de dissociation et comment celles-ci sont liées au corps.
  • Identifier les déclencheurs de dérégulation émotionnelle et les intégrer dans le travail.
  • Apprendre la conceptualisation et l’organisation d’un plan de traitement avec ces patients.
  • Identifier les difficultés que les cliniciens peuvent rencontrer avec ces patients et comment y remédier.

Méthodologie / Moyens pédagogiques

  • Exposés théoriques
  • Cas cliniques
  • Vidéos

Publics / Pré-requis

La formation est destinée aux Praticiens EMDR certifiés ou en cours de formation (niveau 2 théorique effectué).

Le nombre de participant est fixé à : 30 à 70 participants en présentiel, 30 à 120 participants en ligne.

Programme

Programme donné sous réserve de modification 

  • Accueil des participants
  • Rappel des objectifs de la formation
  • Présentation du programme de la formation
  • Recueil des attentes des participants
  • Définition de la Dissociation Somatoforme et de la Dissociation Somatique
  • Comment comprendre ces deux types de dissociation?
  • Phase 1
    • La dissociation somatoforme et la dissociation somatique comme réponse à des expériences négatives et traumatiques.
    • La relation entre les blessures d’attachement et les réponses somatoformes et somatiques
    • Les différentes faces de ces deux types de dissociation
    • Les pistes thérapeutiques de la dissociation somatoforme et somatique
    • Spécificités du recueil d’histoire
    • Comment conceptualiser ces deux types de troubles
    • Les plans de traitement chez les patients qui souffrent de dissociation somatoforme et de dissociation somatique.
  • Phase 2
    • L’importance de la relation thérapeutique avec des patients qui souffrent de dissociation somatoforme et somatique.
    • Les points-clé pour stabiliser ces patients
    • Les défenses les plus fréquentes qui peuvent survenir dans le travail avec les patients souffrant de dissociation somatoforme et dissociation somatique et comment les aborder
    • Développer des ressources et des outils de stabilisation spécifiques
    • Comment aborder le travail avec le monde interne et les principales parties à inclure dans le travail
  • Phase 3
    • Le protocole standard et les caractéristiques spécifiques qu’il faut prendre en compte avec ces patients
    • Le choix des cibles traumatiques et des expériences négatives dans les deux tableaux cliniques
    • Les difficultés avec les croyances et les sentiments
  • Phase 4
    • Les facteurs à prendre en compte dans le retraitement
    • Les abréactions chez ces patients
    • Les tissages somatiques
  • Phase 5
    • La centration du processus à cette étape porte davantage sur la dimension somatique que cognitive
  • Phase 6
    • Le Scanner du corps avec les patients souffrant de ces troubles lorsque ressentir devient problématique
  • Phase 7
    • Les spécificités de cette étape lors d’une séance incomplète
    • Les points à garder à l’esprit jusqu’à la prochaine séance.
  • Phase 8

    Formations organisées en ligne : pour les formations organisées en distanciel, le programme est identique, à l’exception de : certaines vidéos sont remplacées par des démonstrations et/ou cas cliniques détaillés permettant d’atteindre le même objectif pédagogique.

    Intervenant

    Natalia Seijo

    Natalia Seijo est psychologue et psychothérapeute, spécialisée dans les troubles du comportement alimentaire (TCA), les Troubles Psychosomatiques, la dissociation et le trauma complexe. Elle dirige une consultation, qu’elle a fondée il y a 24 ans, à Coruña, Espagne. Elle est praticienne, superviseur et facilitatrice EMDR. Elle travaille actuellement sur la prévalence de la dissociation chez des patients en consultation dans le cadre de sa thèse de doctorat, avec différents projets de recherche sur les TCA. Natalia enseigne sur les TCA et l’Obésité, les Troubles Psychosomatiques et Somatoformes, et elle donne des ateliers sur « Comment les défenses bloquent la thérapie » en Espagne et en Europe. Elle coopère avec différentes universités en Espagne dans des programmes d’enseignement sur les aspects cliniques de la thérapie au sein du Master en EMDR à l’université UNED, Espagne, et elle co-dirige le Master à l’Université Complutense de Madrid, Espagne. (en savoir plus sur Natalia)

    Traduction : à confirmer

    Crédits de formation continue 

    Crédits de formation théorique et/ou pratique accordés par la Commission de Formation Continue de l’association EMDR France : demande en cours auprès de l’association EMDR France.

    Durée et horaires

    Durée : 2 jours – 12 heures.

    Horaires : à confirmer, donnés sous réserve de modification 

    Formation en présentiel :

    • Vendredi  : de 9h30 à 12h30 (avec une pause de 30 mn) et de 14h00 à 18h30  (avec une pause de 30 mn)
    • Samedi : de 9h00 à 12h30  (avec une pause de 30 mn) et de 14h00 à 17h00  (avec une pause de 30 mn)

    Suivant les lieux de formation, l’accueil sera réalisé par un membre de l’équipe administrative ou l’intervenant.

    Formation en ligne :

    • Vendredi  : formation de 9h00 à 10h30 (pause de 15 min), de 10h45 à 12h15 (pause déjeuner) de 13h45 à 15h15 (pause de 15 min) et de 15h30 à 17h00.
    • Samedi : formation de 9h00 à 10h30 (pause de 15 min), de 10h45 à 12h15 (pause déjeuner) de 13h45 à 15h15 (pause de 15 min) et de 15h30 à 17h00.

    Lieu    

    Formation en présentiel : La formation se déroule à Paris. L’adresse précise vous sera confirmée lors de votre inscription. Plan d’accès Paris et informations détaillées

    Formation en ligne : Formation à distance par Zoom.

    Une prise en main technique de Zoom est proposée quelques jours avant, contactez nous pour vous inscrire. Un test technique est possible en amont, avant la formation, pour les participants intéressés. Nous vous proposerons plusieurs rdv avant la formation.

    Un lien vous sera envoyé la veille de la formation pour vous connecter.

    Modalités d’inscription

    Les inscriptions se font au plus tard 1 mois avant la formation (formation organisée en présentiel) ou 1 semaine (formation organisée en distanciel).

    Le nombre de places étant limité, nous vous conseillons de vous inscrire au plus tôt.

    L’inscription sera enregistrée après réception de :

    • le contrat ou la convention de formation signé
    • le règlement intégral au moment de l’inscription (si inscription individuelle)
    • un accord de prise en charge de la formation si elle est financée par une personne morale.

    Les participants reçoivent une confirmation d’inscription par mail.

    Si vous êtes en situation de handicap et que vous avez besoin d’un aménagement spécifique pour suivre une formation chez nous, contactez Valérie le Chaix, notre référence handicap, sur valerie@essentia.fr

    Formations organisées en ligne

    Pour faciliter votre participation, vous recevrez à l’avance :

    • accès nécessaires pour rejoindre la réunion
    • les documents pédagogiques afférents
    • si besoin un accompagnement gracieux dans la prise en main technique de notre outil de vidéo conférence.

    Et, à l’issue de votre formation tous les documents administratifs habituels.

    La validation de la formation nécessite la présence, la participation active à l’ensemble du programme et la validation de 75% des questions posées dans un QCM de validation.

    Un article sur les questions techniques et recommandations est disponible en ligne : lire l’article

    Validation et attestation

    En présentiel : La validation de la formation nécessite la présence et la participation active à l’ensemble du programme.

    En ligne : La validation de la formation nécessite la présence, la participation active à l’ensemble du programme et la validation de 75% des questions posées dans un QCM de validation.

    Une attestation de présence est remise aux participants à la fin du séminaire.

    Un questionnaire d’évaluation sera complété à l’issue de la formation.

    Conditions financières

    Un tarif préférentiel est proposé pour les inscriptions faites plus de 3 mois avant le début de la formation.

    Inscription dans le cadre du cursus traumas complexes, dissociation et EMDR

    Les participants qui s’inscrivent pour les 6 modules de ce cursus de formation bénéficient d’une réduction de 60€ TTC par module, soit un total de 360€ TTC pour les 6 modules.

    Inscription dans le cadre de la formation en Psychotraumatologie

    Les informations sont ICI avec un tarif préférentiel si vous vous inscrivez pour les 6 modules de cette formation.

    Inscription pour ce séminaire seul

    Prise en en charge individuelle :

    • pour les inscriptions au plus tard 3 mois avant le séminaire : 457 € TTC
    • pour les inscriptions entre 3 et 1 mois avant le séminaire : 497 € TTC

      Prise en charge par une personne morale : 592 € TTC.

      Les participants souhaitant faire prendre en charge leur séminaire par une structure s’inscrivent au titre de la formation continue et mentionnent le nom et les coordonnées de celle-ci sur le bulletin d’inscription. Une demande d’inscription est envoyée par la structure concernée à l’Institut Français d’EMDR. Les documents administratifs nécessaires seront transmis directement à la structure concernée.

      Les tarifs comprennent l’enseignement pédagogique, les documents pédagogiques, les pauses café.

      Ils ne comprennent pas l’hébergement, le transport, les repas.

      Pour les tarifs préférentiels proposés pour les inscriptions faites plus de 3 mois avant les séminaires : la date retenue pour l’application du tarif préférentiel est la date de paiement mentionnée sur le compte bancaire d’IFEMDR (inscription à titre individuel).

      Vous trouverez les informations concernant les conditions d’annulation dans les conditions générales.

      Règlements

      Vous pouvez régler votre formation :

      • à titre individuel : par carte bancaire le jour de l’inscription
      • si la formation est prise en charge par une personne morale : au plus tard 1 mois après la fin de la formation

      Pour les tarifs préférentiels proposés pour les inscriptions faites plus de 3 mois avant les séminaires : la date retenue pour l’application du tarif préférentiel est la date de paiement mentionnée sur le compte bancaire d’IFEMDR (inscription à titre individuel).

      Brochure et bulletin d’inscription

      Brochure : en cours de réalisation

      Conditions générales

      Inscription en ligne

      Pour vous inscrire, c’est sur cette page : Inscription en ligne pour les formations

      Certification qualité, OGDPC et datadock

      • Essentia Conseils – Institut Français d’EMDR bénéficie d’une certification qualité Qualiopi qui vous garantit une réponse aux critères qualité qui sont demandés par les organismes financeurs (OPCA, Etat, Régions et Pôle Emploi) et donc de pouvoir bénéficier de leurs financements. La certification qualité a été délivrée au titre des actions de formation. Certificat n° FR061129-1 – Affaire n° 8578818, depuis le 24 septembre 2020, valable jusqu’au 23 septembre 2024. CERTIFICAT QUALIOPI – IFEMDR
      • Essentia Conseils – Institut Français d’EMDR est référençable dans Datadock.
      • Essentia Conseils – Institut Français d’EMDR est également référencée auprès de l’agence nationale de DPC

      Bibliographie

      Glenn Waller DPhil, Kate Hamilton MSc, Peter Elliott MSc, Jane Lewendon MSc, Lusia Stopa DPhil, Anne Waters DClinPsychol, Fiona Kennedy DClinPsychol, Gary Lee DClinPsychol, Dave Pearson DClinPsychol, Helen Kennerley DPhil, Isabel Hargreaves PhD, Vivia Bashford DClinPsychol & Jack Chalkley MPhil (2001)Somatoform Dissociation, Psychological Dissociation, and Specific Forms of Trauma, Journal of Trauma & Dissociation, 1:4, 81-98, DOI: 10.1300/J229v01n04_05

      Lorna Myers, Ruifan Zeng, Kenneth Perrine, Martin Lancman, Marcelo Lancman,

      Cognitive differences between patients who have psychogenic nonepileptic seizures (PNESs) and posttraumatic stress disorder (PTSD) and patients who have PNESs without PTSD,

      Epilepsy & Behavior,  Volume 37, 2014, Pages 82-86, ISSN 1525-5050,

      Ángeles Serrano, Héctor González-Ordi, Beatriz Corbí, Disociación, personalidad, sugestionabilidad, alexitimia y dificultades en la regulación emocional: un estudio correlacional, Clínica y Salud, Volume 27, Issue 3, 2016, Pages 147-155, ISSN 1130-5274,

      Kienle J, Rockstroh B, Bohus M, Fiess J, Huffziger S, Steffen-Klatt A. Somatoform dissociation and posttraumatic stress syndrome – two sides of the same medal? A comparison of symptom profiles, trauma history and altered affect regulation between patients with functional neurological symptoms and patients with PTSD. BMC Psychiatry. 2017 Jul 11;17(1):248. doi: 10.1186/s12888-017-1414-z. PMID: 28693577; PMCID: PMC5504809.

      Van der Kolk BA, Pelcovitz D, Roth S, Mandel FS, McFarlane A, Herman JL. Dissociation, somatization, and affect dysregulation: the complexity of adaptation of trauma. Am J Psychiatry. 1996 Jul;153(7 Suppl):83-93. doi: 10.1176/ajp.153.7.83. PMID: 8659645.