Instruments de mesure en psychologie positive

Instruments de mesure en psychologie positive

Comment les chercheurs et les professionnels de la santé mesurent-ils le bonheur, la satisfaction ou le bien-être ? Dans ce dossier Instruments de mesure en psychologie positive, nous vous présentons des tests et questionnaires élaborés par des professionnels de la psychologie, rodés aux méthodes scientifiques.

La fidélité et la validité de chacun de ces tests ont été scientifiquement démontrées et testées. La fidélité permet de s’assurer que les résultats obtenus restent stables en fonction du temps. La  validité traduit l’idée que le questionnaire mesure bien ce qu’il est censé mesurer.

La grande majorité des tests présentés ont été conçus et développés en anglais, puis adaptés en français, c’est à dire traduits et validés pour cette langue.

Rebecca Shankland explique, dans son livre la psychologie positive, que “le bien-être subjectif (..) se mesure au travers de plusieurs dimensions, telle que la satisfaction par rapport à la vie, le faible niveau d’affects négatifs et le niveau élevé d’affect positifs. L’évaluation du bien être psychologique comprenant encore davantage de dimensions, elle est parfois mesurée à l’aide de plusieurs outils permettant de rendre compte du sens de la cohérence, de la qualité du soutien social, du sentiment de compétence…

L’auto-évaluation est la méthode la plus souvent utilisée dans les tests et échelles de psychologie positive. Il est important de prendre en compte les limites de ce type de questionnaire : les réponses comprennent un certain nombre de biais, comme le fait de produire des réponses socialement désirables afin de se montrer sous un jour favorable, celui d’être influencées par un événement récent ayant un impact direct sur la perception de soi et de la vie…

Il existe des échelles de mesure du bien-être, qui permettent par exemple d’évaluer le sentiment de bonheur, comme l’échelle de satisfaction de vie et l’échelle d’orientation vers le bonheur, et des échelles de mesure des dispositions positives qui participent au développement et au maintien du bien-être : l’optimisme, la gratitude, la disposition au pardon…

Nous publierons au fil des mois des articles sur les principaux tests et questionnaires utilisés par les chercheurs et les professionnels de la santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *