Protocole pour les traitement des phobies en EMDR - Phase 7

Protocole pour les traitement des phobies en EMDR – Phase 7

Le Protocole pour les traitement des phobies en EMDR, de Ad de Jongh, a été publié dans le livre ” Eye Movement Desensitization and Reprocessing: EMDR Scripted Protocols and Summary sheets. “, version 2015.

      Phase 7 – Cloture

      À la fin de chaque séance, consolidez les changements et les améliorations survenus en demandant au patient ce qu’il a appris au cours de la session.

      Planification des devoirs autogérés

      Une fois la thérapie terminée, le thérapeute indique clairement qu’il est important de continuer à pratiquer au quotidien afin de garantir le maintien des modifications.

      Il faut dire aux patients d’arrêter le plus possible tous les comportements d’évitement actuels et de considérer chaque confrontation avec le stimulus redouté comme une occasion de mettre en pratique les compétences nouvellement acquises. En utilisant des devoirs autogérés, les patients doivent être encouragés à intégrer autant de situations critiques que possible dans la vie réelle. Cela permet aux patients de prendre confiance en eux-mêmes en surmontant leurs peurs, en découvrant de nouveaux moyens plus indépendants et plus appropriés de faire face à la situation, et en percevant de nouveaux progrès. Ainsi, la dépendance à l’égard du thérapeute devrait certainement être évitée. Les patients sont censés faire face à ces situations régulièrement et seuls sur la base de tâches convenues. Cela peut inclure prendre un vol pour les vacances, rendre visite à un dentiste pour des soins, ouvrir une fenêtre de la maison les jours d’été quand les guêpes volent, utiliser des ascenseurs, rencontrer des propriétaires  de chiens, grimper dans les tours en cas de phobie des hauteurs ou ingérer des aliments solides en cas de phobie suffocante.

      En ce qui concerne la phobie du sang, la procédure est différente : les patients sont invités à pratiquer la technique de tension appliquée (voir Phase de préparation) dans des situations réelles, tout en s’exposant autant que possible au stimulus provoquant l’anxiété, par exemple films, visites à une banque de sang et discussions sur des sujets liés au sang.

      Références

      Luber, M. (2016). Eye movement desensitization and reprocessing (EMDR) therapy scripted protocols and summary sheets: Treating anxiety, obsessive-compulsive, and mood-related conditions, Chapter : EMDR Therapy for Specific Fears and Phobias : The Phobia Protocol, New York, NY : Springer Publishing Co.

      Acheter le livre

      Lire le protocole en anglais

      En savoir plus

      Laisser un commentaire

      Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *